• Vous êtes sacrés

    Vous êtes sacrés

     

    Vous êtes sacrés

    J'ai cessé de me gargariser de canalisations dans lesquels des anges affirment leur divinité. J'affirme la mienne. Je suis une âme lumineuse et éclairée. J'ai tellement travaillé pour en arriver là que je savoure intensément les fruits de mon expérience présente.

    Je n'ai plus d'ego sclérosant et j'affiche avec fierté ma lumière. Les entités qui abreuvent le temple spirituel de ce monde comme le commandant Ashtar, Metatron et tant d'autres ne se diminuent jamais à vos yeux. Il ne viendrait à l'idée de personne d'invoquer l'ego des êtres de lumière proches de Monique Mathieu alors qu'ils proclament avec force leur grandeur et leur force cosmique......mais qu'un humain puisse l'évoquer est une hérésie, un mensonge, une plaisanterie alors qu'il s'agit pourtant du but ultime de l'ascension : vous devrez affirmer le sacré et le grandiose en vous au lieu d'en concevoir la possibilité à l'extérieur de vous. Vous ne pouvez pas être le terreau du renouveau en préservant d'anciennes projections aliénantes.

    Oubliez l'ego qui amoindrit et entérinez celui qui illumine. Lorsque vous cesserez de regarder vers le ciel ceux qui représentent à vos yeux la perfection, vous percevrez enfin la vôtre, sous cette forme.

    Je suis sacrée, cela ne se galvaude pas. Communiquer n'est alors envisageable qu'avec ceux qui concrétisent ce qu'est la conscience unifiée et s'y rallie en émettant un choix structuré et éveillé.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2014

    Ajout 2018 : j'apprenais ici à sortir du programme spirituel qui nous empêche d'affirmer notre grandeur. Aujourd’hui, j'utiliserais le mot "affirmer" plutôt que "afficher", mais je laisse ce texte en l'état car comme tous mes écrits, il montre un passage précis : un premier pas vers MON ego humble.

     

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter