•  1 : L'amour détaché, qu'est ce que c'est ?

     

    Qu'est que l'amour détaché ?

    Quel est donc ce "concept" ?  

     

    L'Esprit qui m'a créé a tout expérimenté sur cette terre. Je me souviens notamment de passions amoureuses telles que décrites dans les livres. Ces jeux ne sont plus d'actualité en ce qui me concerne. Cette vie est celle qui me révèle, moi, l'Esprit nouveau. Je suis née "détachée" de tout et de tous. Cela a hautement facilité ma tâche.

    Je n'ai vécu l'amour fusionnel qu'avec mes enfants. Cela m'a permis de percevoir les limites de ce lien qui nous attache à l'autre. J'ai ainsi mieux compris le sens du détachement qui m'habitait et la façon dont je pouvais utiliser cet aspect inné chez moi.

    Ma lignée, côté maternel, travaille sur cette fréquence depuis déjà quelques générations. Mais il a fallu équilibrer cet amour. Et pour cela, il a fallu le façonner.

    Si l'amour détaché n'est pas compris, n'est pas structuré par la conscience, il va résonner de façon déséquilibrée. Chez ma propre mère, le détachement était égoïste. Chez moi, il se traduisait par une froideur tranchante. Chez ma plus jeune fille, il devenait dureté agressive.

    C'est en travaillant sur ce trait de caractère très présent chez nous, que nous en avons compris le sens. Seule la guérison de l'être peut palier à ce dysfonctionnement vibratoire. Nous avons apaisé en nous ce qui était devenu une arme contre l'autre.

    L'amour détaché ne conçoit plus la relation au monde à travers le besoin. Nous ne projetons plus à l'extérieur de nous-même l'idée que l'amour d'une autre personne peut nous faire grandir. En nous libérant des carcans étouffants de l'amour humain, nous vivons l'amour dans toute sa perfection. Lorsqu'il n'y a plus ni attente, ni peur, ni projection, la paix cisèle l'amour. Il s'ouvre en nous et s'offre à tous, sans jugement et dans la joie.

    Ceux qui vivent encore dans l'idée que l'autre doit nous compléter et nous pénétrer de son amour, jugent l'amour détaché horrible et frelaté. Ils ne perçoivent pas que ne plus se nourrir de l'autre ouvre la porte à la véritable passion. L'amour détaché n'enlève rien aux élans amoureux, à la joie d'être ensemble, à la communion de l'âme, aux échanges tendres et doux. Au contraire !

    L'amour absolu ne s'apparente pas à notre émotionnel humain. L'amour détaché rend libre. La liberté offre enfin la possibilité de vivre le véritable Amour. Il peut alors s'écouler en nous, vers l'autre. Il n'y a plus de limite, puisqu'il n'y a plus d'illusion et de manque.

    Mais il ne s'agit pas seulement d'un vécu lié à l'évolution de l'être. J'évoque également ici un champ vibratoire infiniment subtil. Nos vies sont entremêlées au niveau quantique. Le percevoir nous donne la capacité de "détacher" notre ligne de vie de celles de nos proches. J'aborde ce phénomène dans l'article : Nos lignes de vie sont définitivement coupées

    Alors pourquoi ce billet aujourd'hui ? Parce que Siuru est en phase "d'entrainement". L'amour détaché est naturel chez moi, pas chez lui. Sa conscience s'est emparée de cette idée que l'on pourrait s'aimer "autrement", mais elle ne sait comment exprimer ce détachement. Elle s'est essayée par exemple à ce que j'ai nommé "le rejet méchant" de l'autre. Sa conscience n'était pas satisfaite de ce qu'elle m'offrait à travers cet exercice. Mais il est important et vital qu'elle expérimente à son tour les arcanes de l'amour Divin.

    Moi aussi, il m'a fallu m'exercer à aimer. Moi aussi, ma conscience a expérimenté toutes les phases du détachement avant de se réaliser dans l'amour qui unit les cœurs. C'est sur Siuru que je me suis projetée alors. C'est lui qui a testé "mes amours du moment". Dieu que j'ai dû lui faire mal durant ces périodes durant lesquelles ma conscience cherchait sa voie. Il est juste que je sois à mon tour son miroir. Je suis prête. Je ne souffre pas de ses errements. J'en suis heureuse pour lui, ils sont la preuve de son évolution, du travail en cours. L'être intelligent que je suis devenue comprend le sens de ce mouvement et ne se sent pas concerné par ses tribulations. Ses questions furent les miennes. Comment peut-il m'aimer en son cœur, sans besoin et sans pulsion ? Comment dessiner une vraie passion en dehors des chemins déjà parcourus tant de fois ?

    Je perçois bien ces tiraillements chez mes propres enfants. Ils sont tous en âge de vivre en couple. Mais ils désirent une passion amoureuse libre de tous besoins. Ils y arriveront. Ils y arrivent déjà.

    Ce billet sera l'occasion d'ouvrir un débat sur la sexualité du nouveau cycle. Que faire pour apaiser cette relation entre l'homme et la femme ? De quelle façon la vivre de façon joyeuse et aimante ? J'ai déjà un premier vécu à partager. Une autre sexualité ne pourra advenir dans ce monde qu'entre deux êtres libres. L'amour détaché devient la structure de tout échange. L'énergie sexuelle va donc s'épanouir sur cette nouvelle fréquence.

    C'est une autre page qui s'ouvre....

     

    Mesnet.

     

     Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

     Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

     transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

    Gratitude.

       

    1 : L'amour détaché, qu'est ce que c'est ?

     

    Pin It

    2 commentaires
  •           2 : Je te pénètre de mon coeur

      

    Je te pénètre de mon cœur

    Ce chapitre concernant la sexualité est plus difficile à écrire. Il y a deux raisons à cela. La première est que durant quelques mois, Siuru et moi ne nous sommes pas aimés physiquement. Siuru devait ajuster sa vibration à la mienne. C'est chose faite.

    La deuxième raison est qu'évoquer notre intimité sexuelle est difficile. Je n'expose pas ma vie intime à travers ces pages. J'évoque mon cheminement Divin. Aborder quelque chose d'aussi personnel que notre amour va donc constituer une étape un peu particulière. Je n'ai encore aucune idée de ce que vont contenir ces textes. Je me fais donc confiance, il y a forcément moyen d'évoquer la sexualité quantique de façon délicate et subtile.

    J'ai beaucoup écrit sur la notion du temps. Le temps est un ingrédient qu'un Dieu ajuste à l'univers qu'il crée. Dans cette dimension, le temps nous échappe. Il est facteur de stress car il se focalise sur le passé et le futur. Lorsque la conscience évolue, Dieu conceptualise un autre temps. Le temps ne change pas, c'est vous qui changez. Vous êtes le temps, vous le modelez selon vos désirs.

    La sexualité obéit au même phénomène. La sexualité pulsionnelle et prédatrice que nous connaissons est adaptée à notre dimension d'être. Il ne sert à rien de la juger, il est indispensable au contraire de l'expérimenter comme tel. C'est parce que nous l'avons vécu que nous sommes aptes à passer à autre chose.

    L'Esprit naissant commence à rejeter la sexualité s'appuyant sur le besoin. La pulsion ne prend plus sens, elle devient extrêmement limitée. Nous en avons usé et abusé durant des éons, nous sommes donc à la recherche d'une fréquence sexuelle adaptée à nos choix évolutifs. Nous commençons à concevoir que la sexualité est avant tout une énergie. Nous savons qu'elle peut générer en nous bien plus qu'un court orgasme. Nous comprenons que l'énergie d'amour au centre de notre vie engendre automatiquement une fusion des corps magnifiée. Nous n'imaginons plus notre vie sexuelle comme une donnée séparée de nous, mais comme un élément du TOUT. Nous ne concevons plus de perpétrer cet acte avec un être qui n'est pas en osmose avec notre fréquence.

    Découvrir d'autres rivages amoureux excite votre curiosité. La sexualité devient plus vaste. Ce nouveau monde recèle mille merveilles.

    Qu'est-ce donc que la sexualité vibratoire ? Je suis débutante dans cette pratique mais une image me vient. Lorsque je suis en séance thérapeutique, je dis souvent à l'autre : "Utilise ta pensée comme la "souris" de ton ordinateur. Clique sur ton problème et fait le glisser jusqu'au cœur!"

    C'est ce que je pratique moi-même concernant la sexualité. J'essaie de relier l'organe sexuel au cœur. Ou plutôt, le cœur s'expand et absorbe l'organe.

    Je suis une indigo toujours au travail. Même lorsque je fais l'amour avec Siuru. Pour l'instant, cette observation des ressentis m'est nécessaire. Cela me demande une vigilance attentive mais cette concentration n'enlève rien à la magie du moment. Au contraire, je suis totalement présente, et cela pour la première fois de ma vie. Aucune pensée inusitée ne vient parasiter mon apprentissage. Je suis en état d'amour. J'aime.

    De façon paradoxale, cette attention accrue durant l'acte me permet de vivre l'abandon. J'essaie de ne plus me projeter sur ce que je devrais ressentir. J'évite d'imaginer ce que je devrais faire pour satisfaire Siuru. L'Esprit commence à aimer à travers mon corps. Et l'Esprit aime avec l'intelligence du cœur. Il n'y a rien à faire, rien à attendre, rien à vouloir. Il y a juste à vivre ce moment à partir d'un nouvel espace spirituel.

    Mon compagnon ne conscientise pas encore la magnificence de cette aventure. Mais s'il ne décrypte pas encore le changement, je sais qu'il capte de nouvelles vibrations. Lorsque je m'applique à nous immerger dans une vibration d'amour absolu, j'ai le sentiment moi aussi de pénétrer son être. Mon cœur, semble s'entremêler avec le sien. Ce sont des informations vibratoires très complexes et versatiles encore. Mais oui, c'est le cœur de l'être aimé qui vous pénètre de sa lumière.

    Le Dieu naissant que je suis dans cette nouvelle dimension, vit dans un corps qu'il commence à façonner à sa mesure. Les désirs et les plaisirs sont plus que jamais d'actualité. Ils ne sont plus submergés par l'ego, le manque, la peur mais ils sont structurés par l'amour. L'acte physique participe aussi à cette renaissance.

    J'aborderai dans un autre article les ressentis vibratoires. Ils intègrent tout le corps, des pieds jusqu'à la tête. Ils sont mouvants et plus vastes qu'une simple jouissance. Mais surtout, le plaisir sexuel énergétique est une vibration qui perdure dans le temps ! La sensation est continue, harmonieuse, équilibrée et linéaire.

    Nous allons au-devant de grandes découvertes dans ce domaine également. Lorsque deux Dieux s'aiment, ils se doivent de développer des outils adaptés ! :)

    Pour illustrer mes propos, voici la vidéo très apaisante de Darpan.

    La puissance de la vie dans l'acte charnel

     

    Mesnet

      

    Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

    Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

    transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

    Gratitude.

     

                                    2 : Je te pénètre de mon coeur

                                                      (image la vitalité verte)

      

      

      

      

    Pin It

    3 commentaires
  •  3 : Tu me fais tourner la tête

     

    Tu me fais tourner la tête

    Lorsque Siuru et moi avons commencé notre vie de couple et que nous faisions l'amour, j'avais parfois la tête qui tournait. Jusqu'à l'évanouissement ! Un véritable malaise qui exigeait que je reste allongé sans bouger au moins une bonne minute.

    Bien évidemment, à l'époque, je ne savais pas ce qui m'arrivait. Siuru se demandait comment il pouvait me mettre "dans cet état" avant même de faire montre de ses talents ! :) Aujourd'hui, je commence à comprendre.

    Lorsque nous nous aimons, Siuru dégage une énergie sexuelle qui dépasse largement ce que j'émets moi-même. Sa fréquence percute complètement la mienne. Tous mes centres d'énergie sont soudainement submergés par cet afflux et ne savent pas quoi en faire.

    J'ai mené ma petite enquête. Il apparaît que tous les hommes ne dégagent pas tous un tel potentiel. Par contre, tout comme Siuru, certaines femmes expriment une sexualité particulièrement "agressive". Il est fort possible que leurs compagnons se retrouvent littéralement assommés sans savoir ce qui leur arrive !

    Nous débutons une nouvelle ère. La sexualité va être assumée en premier lieu par le cœur et ensuite par les organes. J'en apprends donc chaque jour un peu plus.

    J'ai posé la question à l'univers : Siuru dispose-t-il de trop d'énergie sexuelle ? Et moi, pas assez ? N'est-ce pas tout simplement la complémentarité qui s'exprime, nous demandant juste d'apprendre à ajuster nos outils vibratoires ?

    Cette aventure n'en est qu'à son début, mais j'avais envie de partager cet élément avec vous. Il n'est quand même pas anodin ! Combien de femmes se sont-elles senties bousculées par ce choc sexuel qui a lieu AVANT l'acte ?!

    Je vous souhaite de merveilleuses découvertes et beaucoup d'amour.

      

    Mesnet.

     

     Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

     Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

     transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

     Gratitude.

     

     

     3 : Tu me fais tourner la tête

      

    Pin It

    4 commentaires
  •       5 : Sexualité et temps                 

     

    Mai 2,

    Sexualité et temps

    J'avance vite. J'ai accepté dans la joie d'ouvrir le couvercle du dépotoir dans lequel masserait mes souffrances liées à la sexualité. J'y fais de drôles de découvertes.

    Le temps n'existe pas, c'est notre rapport au temps qui est vécu au sein d'une dimension. Mon rapport au temps est totalement apaisé dans la vie courante. Je n'ai plus à le fuir, le remplir, le conscientiser. Excepté en ce qui concerne ma sexualité ! J'ai le sentiment de perdre mon temps lorsque nous faisons l'amour. Alors que notre compagnon remplit le plus possible le sien d'un potentiel sexuel ! Nos temps amoureux sont à l'opposé.

    Je perçois à travers cette révélation que l'être sexué est donc séparée de ce que je suis dans la vie de chaque instant ! Je suis un être réalisé, sauf en ce qui concerne ma sexualité ! Elle semble être un élément à part, orchestré par un humain de troisième dimension. Je suis habitée par des peurs, des doutes....et ma colère va grandissante ! Je suis sexuellement en colère !  Je devais le visualiser.

    Nous ne pouvons compartimenter notre Etre. La sexualité appartient aussi au langage émotionnel et vibratoire. L'entité sexuelle en nous doit trouver la paix, comme chaque parcelle de notre Etre.

    Le travail ne consiste pas toujours à comprendre et à mettre des mots sur une souffrance. Parfois, comme ici, il s'agit juste de laisser remonter une dernière fois l'émotionnel enregistré par notre humanité sexuée. Observer en conscience ce mouvement intérieur défait ainsi les nœuds et les mémoires.

    Je ressens déjà un apaisement concernant le temps que je consacre à ma sexualité. Le fait d'avoir mis en lumière que cette notion de "perte de temps" empêchait le désir d'advenir, me permet déjà de lâcher prise.

    Il y a longtemps, L'Esprit créateur m'a offert de partager avec lui une mémoire karmique concernant un homme, esclavagiste et violeur. Je porte en moi cette violence. Je contiens le programme sexuel de tous les hommes et de toutes les femmes, mais de celui-ci en particulier. Je fus l'agresseur, le prédateur et la victime.

    Jusqu'ici, je n'avais fait qu'effleurer cette mémoire génétique. Elle s'est cristallisée au sein de mes cellules et j'ai à cœur de la mettre en lumière. Je m'y confronte en profondeur aujourd'hui. Je suis prête, je m'abandonne.

      

    Mesnet

      

     Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

    Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

    transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

    Gratitude.

     

     5 : Sexualité et temps

     

     

      

    Pin It

    votre commentaire
  •      7 : Angoissée ? Si je VEUX !                          

    Juin 2,

    Angoissée ? Si je VEUX !

     Ce matin, je me suis levée avec un sentiment d'angoisse. Allons bon ! Un dialogue a pris forme entre mon humanité fâchée et moi, L'Esprit.

    Nous avons demandé à Mesnet de prendre la décision de se sentir bien, là, dans l'instant présent. Je n'ai pas pu. Je résistais.

    - Pourquoi résistes-tu ?

    - Je travaille sur un protocole bien précis en ce moment. Je dois aller jusqu'au bout. Il est normal que je me sente mal.

    - Essaie encore de te centrer, juste en affirmant la paix en toi.

    J'ai pris une grande respiration. J'ai décrété la sérénité. Et tout est rentré dans l'ordre !

    Tu vois, tu n'as plus de travail à faire. Tu imaginais qu'il te fallait mettre en place un scénario bien précis pour arriver à l'état de guérison complet. Le seul travail que tu avais à faire....était de te rendre compte qu'il n'y a plus aucun travail à exécuter. Tout cela est terminé. Plus de protocole. Tu es la paix, tu es l'amour, tu es NOUS, tu n'as que ce choix-là à effectuer.

    J'ai adoré ces années de travail spirituel ! En imaginant que ma sexualité était encore en souffrance, l'indigo en moi continuait à utiliser des outils d'éveil qu'elle connaît par cœur. Inconsciemment, je désirais qu'il me reste "quelque chose à faire".

    Mais nous le savons pourtant de toute éternité. Faire est l'illusion. ETRE est la réalité. Notre vrai pouvoir n'est pas de créer des mondes, des étoiles, des consciences. Le pouvoir d'un Dieu réside dans le choix d'ETRE ce qu'il désire être.

    Alors, angoissée ? Si je VEUX ! Il s'agissait bien d'une alternative. Même les douleurs inhérentes à l'ascension relèvent d'une sélection personnelle. J'ai déterminé chaque instant, chaque vibration, chaque élément de mon éveil. Ces derniers jours, j'avais fait le choix de guérir une sexualité ....qui était déjà perfection.

    Ce chapitre se termine. Une autre aventure commence. Celle de la sexualité vibratoire dans son essence la plus pure.

    Quant au prana, quelque chose en moi commence à concevoir que j'obéis au même principe en pensant encore qu'il existe un élément qui déstabiliserait ma complétude. Le prana est déjà une réalité.

    J'ai longuement expliqué à Siuru pourquoi j'entrais dans une zone agitée ces derniers jours. Je travaillais sur ma sexualité déficiente. J'avais, me semblait-il, tant de problèmes mystérieux à résoudre ! Avec humour, Il m'a glissé que j'aurais pu commencer par ce chapitre au lieu de ne m'en préoccuper qu'à la fin. Cela aurait évité bien des souffrances à notre couple.

    Très pragmatique ! En effet, pourquoi n'ai-je pas débuté par ce blocage ? Parce que j'en ai décidé ainsi, tout simplement.

     

    Mesnet.

    Je vous souhaite de créer la plus belle des réalités. Dans les temps qui viennent, certains vont d'éveiller soudainement, sans passer par ce travail d'éveil que nous considérons comme indispensable. Des êtres divins vont se révéler dans la lumière absolue, sans rien faire. Ces explosions de conscience vont être une merveilleuse opportunité pour la Vie.

     

    Juin 2

    Comme d'habitude, des mots, une vibration accompagnent ce mouvement.

    Citation :

    La porte qui était béante ne s’est pas fermée, tout simplement, elle N’EST plus. Le programme qui la rendait possible est effacé, (...) , ce n’est plus VOTRE réalité et c’est instantané. La sexualité humaine appelle bien à une pleine incarnation, c’est dans le corps qu’elle doit se vivre et pas dans l’imaginaire créateur d’attentes et de projections variées, des plus grossières aux plus spirituelles.

    Source : Le passeur

     

      Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

    Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

    transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

    Gratitude.

     

                        7 : Angoissée ? Si je VEUX !                

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique