•  1 : La terre vibre de nouvelles fréquences

     

    20 août 2

     

    Lors de mes dernières séances, j'ai ressenti chez les personnes un ancrage à la terre que je qualifierais de modéré.

    Il m'a fallu à chaque fois approfondir la connexion avec notre Mère nourricière.

     

    L'être omniscient en moi m'explique aujourd'hui qu'il ne s'agit pas d'un ancrage déficient.

    Il est vrai que certains ont tendance à limiter leur incarnation terrestre de manière à mieux ressentir les énergies

    cosmiques.

    Mais aujourd'hui, il ne s'agit pas de cela.

    La Terre Mère change de fréquence.

    C'est cette nouvelle signature vibratoire que je n'ai pas reconnu lorsque je manipulais la porte quantique qui se

    trouve au niveau de la plante des pieds.

     

    Voilà, nous y sommes.

    C'est une bonne nouvelle.

    Cela va remuer un peu en nous et autour de nous.

    Faisons confiance à Gaïa, elle sait ce qu'elle fait.

    Elle est Amour et  n'a aucune intention d'écraser ses enfants sous la puissance de son Feu.

    Soyons plus que jamais miroir de sa grandeur et de sa bienveillance.

    Nous aiderons ainsi à transcender ce passage délicat.

     

    Mesnet

    Que le nouveau monde soit.

     

     

    Séismes, volcans, tempêtes...

    Ne prêtez pas attention à la peur générée par la transformation de notre terre.

    Soyez uniquement attentifs aux signes.

    Ils sont parfaitement dans la tonalité de l'éveil absolu.

     

     

    Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

    Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

    transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

    Gratitude.

     

    6 :La terre vibre de nouvelles fréquences

    Pin It

    6 commentaires
  • 2 : Notre noyau atomique

      

     26 août 2

     Notre corps vibratoire mute. Nous mettons en place de nouvelles fonctions. Les ondes actuelles sont porteuses de nombreuses informations que nous pouvons initialiser et décoder. Depuis quelque temps, je travaille plus activement sur ce que je nomme le noyau atomique. Il est le nouveau point de gravité de notre appareillage quantique. Il fait le lien entre tous nos espaces éthériques.

    Je l'ai physiquement perçu lors d'une séance de travail. Ma vision interne fut celle d'une planète de lumière blanche. L'infiniment grand rejoint effectivement l'infiniment petit. Cet astre quantique que nous portons en nous, tourne sur lui-même selon une rotation qui va prendre de l'ampleur dans les temps à venir.

    Lire la suite : ICI 

      

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

       

    2 : Notre noyau atomique

    Pin It

    votre commentaire
  • Notre ossature vibratoire mute

     

    Le travail que j'effectue avec vous reparamètre ma propre intelligence cosmique.

    Lorsque je me connecte à votre appareillage quantique, je ressens en moi vos points de

    pression, vos douleurs, vos blocages.

    C'est la perception de l'UN.

    Entourée et secondée par nos dimensions supérieures, je deviens un traducteur d'ondes

    efficient.

      

    Je noterai donc au sein de ce chapitre, la transformation en cours concernant notre

    évolution technique .

    Comme d'habitude, je prends soin de préciser que je n'évoque ici qu'une perception qui

    m'est propre.

    Elle n'est pas vérité absolue.

    Elle vous indique simplement les protocoles nouveaux sur lesquels je m'appuie pour créer

    le bien-être au sein du nouveau cycle.

     

    Notre ossature vibratoire est en pleine mutation.

    Les anciennes cartes la concernant sont obsolètes.

    Il nous est demandé de canaliser et d'engrammer consciemment de nouvelles

    informations.

      

    La guérison de l'Etre génère la possibilité de reconstruire nos enveloppes corporelles et

    vibratoires.

    Le contraire n'est pas possible.

    Nous ne sommes pas l'outil, nous sommes Dieu.

    Nous ne sommes pas la technique, nous sommes celui qui l'invente au gré de ses désirs.

     

    Vous retrouverez ce travail ici :

    Thérapeute quantique

      

      

    Valérie

      

      

    Notre ossature vibratoire mute

    Pin It

    votre commentaire
  • 3 : L'espace temps n'est pas le même pour tous

     

    4 septembre 2

     

    Le champ magnétique est riche d'information en ce début de cycle.

    Il impacte nos cellules.

    Le soleil aussi est porteur de bonnes nouvelles.

    Il amplifie  nos moyens de communication quantiques.

     

    Il met à notre disposition une véritable bibliothèque, source inépuisable d'un savoir universel.

    Mais ses innombrables livres ne sont pas accessibles à tous.

    Il faut d'abord apprendre à les déchiffrer pour en saisir toutes les possibilités techniques.

    C'est l'ouverture de la conscience qui donne accès à l'alphabet Divin.

     

    Ceux qui sont encore totalement ancrés dans l'illusion de troisième dimension vivent dans la peur

    de la fin du monde.

    Les autres,  Dieux créateurs d'eux-mêmes, intègrent rapidement d'autres paradigmes.

    Les premiers sont prisonniers de la pensée collective.

    Les seconds individualisent leur chemin de création.

      

    La lumière pénètre obligatoirement chacun d'entre nous.

    Mais  certains utilisent ce flux alors que d'autres le subissent.

     

    Tout ceci m'amène à concrétiser une réalité tangible.

    Le temps n'est réellement plus le même pour tous.

    Certains sont encore connectés à un bas-astral qui n'existe plus en cinquième dimension.

    D'autres travaillent encore sur des mémoires karmiques alors que cette option n''est plus d'actualité

    pour beaucoup d'entre nous.

    Et ce matin, je réalise également que le soleil n'est pas utilisé de la même façon selon que nous

    soyons à l'école de la Vie ou imprégnés de dualité.

     

    Cela m'ouvre des horizons en tant que thérapeute quantique.

    Je ne peux exclure de mon champ de perception que certains vivent sur une ligne de temps qui n'est

    plus la mienne.

    Je dois inclure ce potentiel à mes protocoles.

    Ce que perçoit mon frère en souffrance est d'autant plus vrai qu'il puise sa réalité dans un espace-

    temps qui existe vraiment.

    Il puise ces maux au sein d'une ligne temporelle qui m'est accessible pour peu que je la visualise.

    Beaucoup d'entre nous ont effectué un saut quantique qui génère une réalité exempte de difficultés.

    Mais nous devons parfois regagner le monde généré par nos frères pour mieux les ancrer dans le

    nôtre.

    Ce va et vient temporel est un outil indispensable pour les thérapeutes car il permet de n'évacuer

    aucun facteur de troubles.

     

    Rien ne meurt jamais.

    Rien ne disparaît.

    Lorsque nous quittons une dimension, elle perdure pour autrui.

    En cette période de transition, il s'agit pour nous d'intégrer que la vérité relatée par un frère existe

    bel et bien au sein d'un espace temps donné.

    Je m'efforce donc aujourd'hui de concevoir que mon aide ne consiste pas à atténuer une

    souffrance....mais bien d'aider la personne à quitter la réalité temporelle dans laquelle est

    enregistrée sa douleur.

     

    J'ai lu tant de fois cette parabole :

    lorsque nous quittons une pièce, nous la laissons intacte derrière nous.

    Elle ne retourne pas au néant, elle continue d'être habitée par d'autres....

    Nous vivons cette étrange réalité.

    Nous sommes enfin multidimensionnels, surfant sur les vagues quantiques du temps....

     

    Nous quittons la troisième dimension, mais nous la laissons derrière nous.

    Elle ne disparaît pas.

    Elle est encore un ancrage pour certains de nos frères.

    Elle perdure donc et nous pouvons nous y connecter si le cœur nous en dit.

     

    Valérie

     

    3 : L'espace temps n'est pas le même pour tous

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  4 : Le corps est intelligent

     

    Le corps est réellement intelligent.

    J'entretiens aujourd'hui une relation de cœur avec mon enveloppe charnelle.

     

    Je lui fais confiance.

    Elle me souffle à l'âme ce que je dois apprendre à ses côtés.

    Nous sommes désormais connectés pour le meilleur et non plus pour le pire.

     

    Je ne remets plus en doute son aptitude à se régénérer.

    J'écrivais dans un autre article que se protéger est une fréquence liée à la peur.

    Je ne me protège donc plus de mon propre corps.

    Lire : Se protéger

     

    Cela est considéré comme étant une conduite à risques aux yeux des autres.

    Pourtant, cette nouvelle relation avec ma matière me rend plus libre.

    Elle ne s'appuie plus sur un savoir ancestral mais bien sur une expérience qui m'est propre.

     

    Mon alimentation n'est plus régulière et équilibrée.

    Elle est source de rebondissements permanents me menant vers plus d'assurance et de compréhension.

    Je ne mange plus d'animaux, de fruits, de légumes, d'œufs, de produits laitiers, de sucre.

    J'observe avec intérêts les conséquences de ce déformatage.

     

    Je ne m'enduis plus la peau de crème et rarement d'huile.

    Si mon corps desquame, c'est qu'il a ses raisons.

    Il évacue sagement ce qui est mort et je ne le contrarie plus.

    Mon épiderme s'exprime sans retenue.

     

    Je ne me lave plus les dents avec brosses et dentifrice.

    Je me rince à l'eau, eau dans laquelle j'ajoute parfois un peu d'essence de menthe.

    Je laisse le tartre s'installer.

    Si mon corps transforme ainsi la matière, c'est qu'il sait que cela nous est utile ?

    C'est du moins cette voie que j'expérimente.

    Je verrai où elle me mène.

     

    Je ne lutte plus contre la création affichée par mon corps.

    J'essaie plutôt de me fondre dans le flux d'informations qu'il diffuse.

    A chaque instant, il évoque le nouveau monde avec mes cellules, mon ADN.

    C'est à moi d'appréhender son langage et de me joindre à leur conversation.

    Je ne refuse plus l'intelligence innée dont il fait preuve.

    Je désire au contraire l'accompagner plutôt que le contrarier.

     

    Mon chemin est particulier.

    Il est passionné curieux et peut sembler extrême.

    Il s'ancre non pas dans le savoir mais dans ma capacité à expérimenter le renouveau.

     

    Il n'est ni meilleur ni plus mauvais qu'un autre.

    Si vous désirez concocter des crèmes biologiques, faites le.

    Si vous désirez apaiser telle ou telle douleur avec des onguents naturels, n'hésitez surtout pas.

    Car cela fonctionnera.

    Vous êtes créateurs de votre réalité.

    Vos pensées deviennent vérité.

     

    Je prends simplement un autre chemin.

    Je ne crois plus que ce qui est extérieur à moi peut m'apporter un quelconque soulagement.

    Et cette croyance génère ce que JE SUIS.

    Ma foi en mes capacités à renaître de l'intérieur devient ma seule option.

    Je sais ce qui est bon pour moi.

    Je ne remets jamais en cause ce que l'autre estime bon pour lui.

     

    Je m'aperçois que nous avons enraciné en nous l'idée que la matière réagit de son propre chef.

    Si votre nouvelle paire de chaussures vous égratigne, qui va remettre en cause l'ampoule qui va orner votre talon ?!

    La matière devient notre bourreau, elle nous mord, nous fait mal.

    Mais cet automatisme est en nous,  absolument pas dans la matière.

     

    A chaque instant, je transforme ma pensée.

    Il n'y a plus une seule évidence que je ne remette pas en cause.

    Je modifie ce programme qui veut que de façon naturelle, la matière m'agresse de toute part.

    Je suis à l'origine de cette fiction.

    La matière n'est ni mortelle ni dangereuse.

    Elle est habitée par Dieu, comme TOUT ce qui est.

    C'est donc bien moi qui suis à l'origine de mes dysfonctionnements, même les plus infimes.

     

    Rien en moi ne désire plus être une victime.

    Même mon pied réclame le droit d'échapper à un conditionnement générant gêne et douleur.

     

    C'est à la force du cœur que j'effectue ce retournement de conscience.

    Je vais pas à pas jusqu'au bout de ce processus.

    Nous avons façonné la matière, non pas à travers l'abandon à sa force limpide, mais dans le besoin de la soumettre à

    nos lois d'hommes des cavernes.

    Contrôler ma matière n'est plus envisageable.

    La bataille s'achève ici et maintenant.

    J'imprègne à mon rythme la Matrice de ce nouvel Amour "sans peur et sans reproche".

     

    Valérie. 

     

    Voici le très beau site sur lequel j'ai trouvé cette photo :

    Tuxboard

     

     4 : Le corps est intelligent

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique