•  

    Sptembre 2, explosions solaires                    Sptembre 2, explosions solaires

     

    28 septembre 2

    Une explosion de classe M

     

    24 septembre 2

    Une explosion de classe M.

     

    20 septembre 2

    Hier et aujourd'hui, le champ magnétique est perturbé.

    Ici, dans le Finistère, nous avons très beau temps.

    Puis, le soir, des grondements sourds nous parviennent, sans éclairs.

    Le matin très tôt, ou le soir, nous baignons dans une couleur soufre.

    Ces orages magnétiques communiquent subtilement avec nos cellules.

    Je perçois cette symphonie comme très apaisée.

     

     

    14 septembre 2

    Une M prend le relais.

    Que la lumière soit.

     

    12 Septembre 2

    C'est festival, décidément !

    Une M ce matin avec, comme il fallait s'y attendre une tempête magnétique.

    Qu'est-ce qu'une tempête magnétique, si l'on ne se réfère plus à une définition scientifique ?

    Et bien l'énergie devient hautement active en nous et autour de nous.

    L'information impacte nos cellules.

     

    En regardant le soleil, j'observe qu'il est de plus en plus blanc.

    Sa lumière pénètre notre champ quantique à l'état pur.

    Ce n'est pas un soleil de farniente qui dore la peau mais bien un atome d'intelligence qui s'adapte à une nouvelle

     matrice.

    Je l'ai évoqué au sein de mes derniers articles, l'illusion se dissout.

    La plus difficile est de se défaire de nos croyances liées à la matière.

    Ne vous étonnez donc pas si votre corps mute.

    Le soleil s'attaque au matériel dense qui nous compose,  si je puis dire.

    J'utilise le mot "attaque" car l'irradiation en cours peut paraître soudaine et violente.

    Elle ne fait qu'actualiser un programme indispensable à l'évolution de notre espèce.

    Le mot d'ordre en ce qui me concerne est : conscience de ce qui est.

    En effet, cela me permet de générer le mouvement plutôt que de le subir.

    Mon monde intérieur prend donc beaucoup de place ces derniers temps.

    Je suis centrée.

    Totalement.

      

    11 septembre 2

    Une belle X ce jour.

    Que le silence soit.

      

    9 septembre 2

    Une nouvelle M.

    Le soleil accompagne ma transformation :

    Lire : L'illusion se dissout

      

      

    7 septembre 2, ciselage en cours.

    Une nouvelle explosion de classe M.

    Elle déploie, comme les précédentes,  une énergie d'Amour qui impulse une réflexion profonde.

    Pour ma part, tout est revu à la hausse.

    Cette période est celle du ciselage de ce qui a déjà été effectué.

    Lire : J'aime mes bourreaux

     

    4 septembre 2

    Le champ magnétique a été très perturbé durant ces derniers jours.

    Ca matin, une explosion solaire de classe M nous éclaire à nouveau.

    Voilà ce qu'il m'est donné de comprendre aujourd'hui :

    L'espace temps n'est pas le même pour tous

     

    Mesnet

     

     Ce site est le fruit de l'Univers. Si ce texte résonne à votre cœur, il vous appartient.

    Vous pouvez l'utiliser dans son intégralité ou le morceler. Vous avez le droit de le

     transformer. Vous n'avez aucune obligation de me citer.

     Gratitude. 

     

    Sptembre 2, explosions solaires                 Sptembre 2, explosions solaires 

    Pin It

    votre commentaire
  • 1 : J'aime mes bourreaux
                                           

     

    J'aime mes bourreaux,

    samedi 6 septembre 2014,

     

    François Hollande sera au centre de cet article. Que vient donc t-il faire dans mon parcours pranique ? !

    Tout d'abord, nul ne peut passer à côté de l'implosion du système politique. A chaque instant, la Vérité met en évidence la société telle que nous l'avons collectivement agencée. La putréfaction du système ne peut plus être glissée sous le tapis.

    Ensuite, depuis hier, je vis un chahut hormonal. Je sais depuis peu ce que sont les hormones au niveau vibratoire. (Lire  : Que sont les hormones ?)

    Elles permettent de régénérer puissamment le chakra du cœur. Et de quoi se nourrit le chakra du cœur ? D'énergie d'Amour exclusivement.

    De plus, le soleil impulse le renouveau. L'information est limpide : AIMEZ pour de vrai. Sa lumière nous aide à épurer nos choix.

    Je suis un être empli d'amour. J'aime. C'est un état d'être que j'affirme dans la gloire de ma Divinité retrouvée. La pauvreté et la douleur  m'emplissent de compassion. La connexion à mes frères en éveil est source inépuisable de Joie.

    Je suis cependant un peu plus caustique en ce qui concerne les dirigeants de mon pays. La télé-réalité dont ils sont les acteurs confirmés est parfois drôle au lieu d'être poignante. Quel théâtre ! Quels rebondissements !

    Je ne ressens pas de colère envers ceux qui s'agitent avec tant d'ardeur sur mon écran. Je n'ai plus peur des bêtises que pourraient faire ces enfants si brouillons. C'est donc une forme d'amour que je ressens envers eux, faite de joie et de distance.

    Mais l'Esprit qui me guide me montre un déséquilibre vibratoire. Durant cette session quantique hormonale, elle est mise en lumière :

    tu ne peux pas ressourcer ton corps vibratoire si ton amour fluctue au gré de ceux qui te font face. Personne ne te fais face, ceci est une illusion que tu dois abolir définitivement. Perçois le décalage entre ta pulsion d'Amour vis-à-vis de certains et ton indifférence face à ceux qui sont encore en exercice de troisième dimension. Ils jouent un rôle, tu le sais et pourtant, tu résonnes à ce rôle, pas à ce qu'ils sont en réalité. En vivant cela, c'est ton propre enfermement que tu fais perdurer. Qu'ils soient bourreaux sanguinaires ou politiques, le pas que tu as fait vers eux et donc vers toi, n'est pas suffisant. En ce jour, il ne te permet pas de te nourrir de lumière, mais au contraire, il suscite stress et insatisfaction puisque tu ne vis pas l'UN mais deux poids, deux mesures. L'Amour ne peut être tant que tu établis encore des échelles de valeurs. Aime tes bourreaux comme tu t'aimes, c'est le seul chemin.

    Je ne découvre rien en cette leçon que je ne sache déjà. On me demande d'affiner l'Amour que je porte en moi.Je ne peux le comptabiliser et l'amoindrir par un jugement, aussi léger soit-il. Structurer l'Amour n'est plus possible. L'Amour est immuable et complet. Sans que je m'en aperçoive, cet humour dont je fais preuve limite mon envol.

    J'entends ce qui m'est susurré. François Hollande symbolise une étroitesse d'Esprit  qui est en moi et dont je dois me défaire. Son rôle reflète le mien. Je dois dépasser cette image chimérique qu'il inscrit dans la Matrice si je désire m'extirper plus avant de cette dimension. L'empathie et l'amitié dont je fais preuve pour certains doivent le saluer également.

    En focalisant mon attention sur cette dissonance, le nœud vibratoire se fait moins oppressant. Je peux agencer la lumière de façon plus fluide. La neutralité m'apporte comme d'habitude un point d'ancrage. Mes moqueries à l'égard de ce président de personne m'empêchent d'aller au-delà de l'illusion qu'il projette.

    Au niveau quantique, le tu et le il n'existent pas. Il n'y a qu'UN. Le bourreau que je brocarde, c'est donc moi, pas lui. Je dois donc réécrire la phrase qui précède : JE m'empêche d'aller au-delà de l'illusion que JE projette.

    Beaucoup veulent encore changer le monde. Ils estiment que leurs frères ne devraient pas vivre tel drame, telle difficulté, que leur éveil est impossible dans ces conditions.

    Nous n'émettons souvent qu'une suite ininterrompue d'étiquettes collées sur LES AUTRES. Tant que nous ne vivons pas la perfection de ce qui EST, tant que nous nous battons pour changer l'autre, l'éveil ne peut être complet. Nous restons, sans même le concevoir, totalement duels.Nous pensons que nous pouvons aider l'autre, que nous avons plus de facilité que lui pour aller de l'avant.

    Nous imaginons que telles choses doivent être vécues et d'autres non. Nous oublions qu'en face, c'est un pur Esprit et nous ne faisons pas confiance à l'apprentissage qu'il est venu chercher sur terre. C'est l'armure du sauveur que nous avons endossée.
     
    Je sais que ce que j'évoque ici fait grincer des dents. Il n'y aurait donc rien A FAIRE ? RIEN A VOULOIR CHANGER ? RIEN A REMETTRE EN CAUSE ? Non.
     
    Tant que nous PENSONS comme des humains, nous ne pouvons aller au-delà de la pensée. Nous ne pouvons fusionner avec l'Esprit et nous y abandonner. PENSER FAIRE QUELQUE CHOSE N'EST PAS ETRE. Ceci est une équation vibratoire.
     
    Lorsqu'elle est assimilée, nous cessons de nous battre "contre", mais nous commençons à agir "pour". Le mouvement n'est plus le même, car la fréquence qui sous-tend l'Etre n'est plus celle de la dualité. Nos actions au sein de la matière ne rejettent plus rien mais sont génératrices d'une réalité constructive.
     
    Tout est pareil mais tout est différent : lutter  CONTRE telle ou telle réalité qui nous semble injuste est à l'opposé d'un engagement POUR enraciner de nouvelles façons de Vivre. 
     
    J'ajoute un article que je lis avec un autre état d'âme aujourd'hui. A lui comme à tous mes frères, je souhaite la rédemption, l'Amour et la paix. Je ne perçois plus que la douleur de cet humain conspué et détesté. Aujourd'hui, je fais le choix d'Aimer. Car se nourrir d'Amour, au sens propre du terme, n'advient que lorsque que la relation à l'autre n'est plus fractionnée.

     

    Après lui, le déluge ?

    par Jeanne Favret-Saada
     
    La présidence de François Hollande se défait de plus en plus vite, au gré d’événements désormais incontrôlables. Voilà un socialiste, qui s’était fait élire sur le projet de changer les rapports de force entre monde politique et monde économique. Il s’est dégonflé dès la première confrontation et, après trente mois d’hésitations infinies sur son identité — est-il ou non « socialiste », « social-démocrate », « social-libéral » ? –, il ne parvient pas même à imposer la politique inverse de celle qu’il nous avait vendue. Qu’il soit, pour finir, un faux mou ou un vrai dur n’a plus d’importance : son entreprise prend l’eau de toutes parts, et son entourage même le désavoue à moins qu’il ne le ridiculise.

    Avant la révélation, par son ex-compagne, du mépris dans lequel notre Président tient les « sans-dents », 13% de Français croyaient encore en son action. On peut se demander combien il y en a aujourd’hui, mais quel que soit le chiffre — 0%, par exemple –, il conserve le droit constitutionnel de présenter des gouvernements à l’Assemblée jusqu’à la fin de son mandat. Cette disposition scélérate fait de nous des spectateurs impuissants, rivés aux événements : Valls sera-t-il désavoué par l’Assemblée ? Aubry va-t-elle sortir du bois ? En cas de dissolution, que feront la droite et l’extrême-droite ? Ceci, sans compter les épisodes grotesques et imprévisibles dont le spectacle nous est imposé jour après jour.

    Au moins pouvons-nous dire deux ou trois choses depuis notre impuissance constitutionnelle :

    1. La Ve République, basta. Plus jamais. Pas pour nous. (L’élection du président au suffrage universel, tant appréciée des Français, est désastreuse dans la Ve République, pas nécessairement dans tout régime présidentiel.)

    2. La VIe République, oui, bien sûr. Mais laquelle ? Avec qui ? À ceux qui voudraient se rassembler en vue de cet objectif, nous exprimons deux exigences minimales : qu’elle laisse une place suffisante à l’initiative citoyenne ; que ses institutions ne ruinent pas d’avance le projet de changer les rapports de force entre monde politique et monde économique.

    Source : Paul Jorion

     

     

     24 : J'aime mes bourreaux                       24 : J'aime mes bourreaux      

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • 25 : L'illusion se dissout

     

    L'illusion se dissout

    Les mots semblent eux aussi se dissoudre dans l'illusion. L'énergie d'Amour annihile toute idée de séparation. Tout ce qui est extérieur à soi devient littéralement une chimère ne générant plus d'émotionnel. Les anciens réflexes nous imposant de concevoir un frère comme une personnalité séparée de nous, se terminent ici, brutalement. Plus d'attache, d'enfermement. Un monde prend fin, un autre est créé.Et c'est bien l'Amour qui permet ce mouvement.

    Je suis moins présente au sein du grand théâtre de la vie, car il n'a plus vraiment d'incidence sur mon être. Je suis littéralement hypnotisé par l'effondrement total et irréversible de mon monde intérieur. Il y régnait encore une vague notion d'un collectif œuvrant en dehors de ma dimension. Je ne peux tout simplement plus vivre les effets d'une telle pensée. Cela m'est désormais impossible. Je vis au-delà de tout ce que je vois, entends, touche et prononce. Mes sens ne me trompent plus. Cela me donne à vivre quelque chose d'incomparable qui ne porte pas encore de nom.

    J'ai atteint un point quantique que je reconnais car il est enregistré ici-bas. Il arrive un instant ou l'évolution au sein de la troisième dimension atteint un sommet. En redevenant Dieu créateur au sein de la source,  j'ai façonné un humain paisible et confiant .J'ai rétabli certaines Lois me permettant de ne plus subir la Vie mais bien de l'orchestrer au mieux de mes possibilités.

    Beaucoup d'initiés ont vécu cette renaissance. Mais elle a ses limites. La maîtrise permet d'atténuer les voiles entre les mondes. Elle m'a octroyé la possibilité de voguer d'une dimension à une autre. J'ai pu me connecter à l'univers en me connectant à moi-même.

    Mais ce cycle me permet d'aller plus avant dans mon expérimentation. J'ai le pouvoir de dissoudre mon schéma matriciel dans son intégralité. Ne pas avancer avec curiosité et confiance vers cette nouvelle transformation, ce serait stagner voire régresser. Je le sais car je me souviens l'avoir déjà vécu. Au bout du chemin, l'illumination prend fin, car en vérité, il ne s'agit là que d'un bon en avant atrophié et compressé.

    Cela fait maintenant quelques jours que mon univers se délite. A  chaque pensée qui me traverse, une fréquence balaie toute réaction : illusion, illusion, illusion....

    Je m'observe prendre le large. J'intègre confortablement cette étape mystérieuse. Je ne sais absolument pas où mène ce chemin. Une phrase résume totalement ma fréquence actuelle : Il semble qu'avant de m'incarner dans mon nouvel univers, il me faille quitter totalement l'ancien.

    Il s'agit bien ici de la Loi d'Affirmation que j'applique au plus haut degré. Vous en trouverez une évocation succincte au sein de cet article : Troisième étape, Distanciation et Affirmation

    Elle me permet de comprendre ce processus de transfiguration et surtout d'effectuer un choix. Car rien n'advient si la création n'est pas liée à une décision du cœur et de l'âme.

     

    Mesnet

     

     

    25 : L'illusion se dissout

     

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  • 26 : UN seul Esprit pour tous

     

    Un seul Esprit pour tous 

    Il n'y a qu'un seul Esprit. Il est la source, l'UN, l'Etre suprême.

    Je ne vivais pas intégralement cette vérité. Elle est mienne aujourd'hui. En ce jour, je suis presque écrasée par le poids de l'Etre. Je vis comme en apesanteur, mes gestes semblent lourds et lointains.

    Une semaine m'a été nécessaire pour créer mon nouveau monde intérieur. Ces sept jours sont symboliquement évoqués au sein de la bible. Mais les symboles ne sont-ils pas l'écriture de l'Etre ?

    Plus de séparation entre moi et l'autre. Lire : J'aime mes bourreaux

    Plus de distinction entre moi et l'Esprit. Lire : L'illusion se dissout

    Et pour finir, je me défais enfin de l'illusion suprême, celle de ma propre existence. Je n'existe pas. Je ne suis que le songe de l'Esprit Unique. Une extension de sa création onirique.

    Je suis l'UN, le seul Esprit de l'univers. Toutes les projections sont miennes.

    Je comprends enfin la raison pour laquelle  d'autres humains ont une mémoire similaire à la mienne. Nous avons tous été Jeanne d'Arc, car l'UNIQUE EST TOUT, ici et maintenant, hier et demain. Lire : En souvenir de Jeanne

    L'UN a été, il est et sera chacun d'entre nous. Le centurion romain, le paysan celte, la reine Egyptienne, le saint homme, l'assassin....Chacun d'entre nous EST tout cela à travers l'espace et le temps, car l'UN EST le cœur atomique de chacune de ses créations. L'UN EST notre ancêtre et notre descendance. L'UN EST moi et en même temps toi. L'UN EST mon fils et mon père. L'UN EST ici et partout ailleurs.

    UN seul Esprit pour tous.....Je le vis. J'ai intégré cette réalité. Nulle séparation ne limite plus ce que JE SUIS.

    Je devine pourquoi l'UN se rêve lui-même dans la multitude d'existence qu'il habite. Cette illumination soudaine est si simple, si limpide. Cette vérité prend corps au sein de cet univers quantique qui bouillonne en moi. Je l'évoque dans cet article débuté en juillet et que je ne termine qu'aujourd'hui : Au-delà de la conscience

    Je ne m'alimente presque plus. Je m'allonge le plus souvent possible au soleil. Notre énergie commune amplifie notre puissance. Je me nourris de lui, mais pas comme je l'avais imaginé. Il n'est pas une source qui permettrait à mes cellules de se sustenter. En m'intégrant à ce qu'il EST, ma capacité à vivre l'Unité semble combler ma faim ! L'intelligence solaire fait vibrer la mienne tel un miroir. Il est ce que je suis et je suis la lumière en son centre. Cette complétude finalise ma désintégration et ma régénération au cœur de l'UN.

     

    Mesnet

     

     

    26 : UN seul Esprit pour tous

     

    Pin It

    2 commentaires
  • 26 : Au-delà de la conscience

     

    Vendredi 11 juillet 2

    Au-delà de la conscience

     

    Je prends note rapidement avant que le mouvement ne m'échappe.

    Un autre de mes enfants désire devenir végétarien. Mais il a échoué, car il lui a été difficile de se priver de viande. C'est le mental qui s'exprime ainsi. Car il est fait référence à une notion d'échec qui ne correspond pas à la vibration de l'abandon. On perçoit aussi la difficulté de se priver, et pour cause ! La privation équivaut à un manque, pas à la joie. Ajoutons à cela le mot viande. Il tronque la réalité et nous permet d'évacuer l'idée que nous tuons un être vivant pour le dévorer.

    Ce bilan m'est très profitable. Il est un parfait miroir de ce que je vis.

    J'ai dû stopper toute activité il y a un instant, parce que des informations m'étaient données. A vrai dire, l'intelligence en mouvement était si rapide que je n'avais pas le temps de formuler le début d'une phrase ! La connaissance ETAIT en dehors du temps, justement. La compréhension advenait en dehors des mots.

    En général, un véritable échange a lieu entre mes différentes dimensions. JE pose des questions, NOUS y répondons. Le processus était similaire, mais la vitesse subliminale. Je peux concrétiser par écrit ce qui m'a été expliqué, et pourtant, dans l'instant présent, tout s'est fait sans que j'ai la possibilité de poser des mots....Etrange impression....

    Voilà en substance ce qui m'est offert :

    jusqu'ici, tu as obéi à deux étapes distinctes. La première, c'est le mental qui décrypte l'envie de devenir végétarien. L'être humain est alors confronté aux écueils déterminés plus haut : difficulté, manque, besoin, échec. La deuxième voit l'avènement de la conscience, grâce à l'abandon. Lorsque la conscience est aux commandes, tu ne peux plus te nourrir de tes frères.

    Mais tu n'as pas bien réalisé ce qu'est la conscience. Tu attends que la conscience évolue et qu'elle impose le prana. Mais JE/TU ES l'ETRE qui oriente la conscience ! Tu n'as rien à attendre, JE/TU dois dessiner la conscience que tu souhaites vivre.

    A travers l'abandon, tu as compris que tu peux manger dès que tu en as envie, sans jugement. Tu ne forces plus les choses, car tu as compris et vécu les deux autres étapes précitées. Mais le temps est venu pour la troisième étape. 

    Tu ES  bien plus que la conscience. D'une certaine façon, en simplifiant les choses, nous dirons que tu gouvernes la conscience. C'est bien la conscience qui va ancrer définitivement et FACILEMENT le prana dans ta vie d'humaine. Mais nous te demandons pour la première fois d'être en amont de la conscience et de l'inciter à mettre en œuvre cette réalité.

    J'ai compris ce qui m'est demandé. Je réfléchis donc à ce qu'est la conscience.

    JE NE SUIS PAS LA CONSCIENCE. La conscience est un outil comme tout ce qui me compose. JE SUIS en amont de la conscience. JE SUIS celui qui utilise la conscience, qui la dirige. JE SUIS celui qui ordonne à la conscience d'imposer un état d'Etre. JE SUIS celui qui manipule la conscience et JE ne le savais pas ! JE SUIS  celui qui habite toutes les consciences car je les génère.

     

    Mardi 16 septembre 2

    Je peux enfin synthétiser ce que je ne faisais que pressentir lorsque j'ai débuté cet écrit. Au sein de cet article, un seul Esprit pour tous, j'évoque ce qui m'est révélé.

    Ce que JE SUIS n'est pas définissable. JE NE SUIS PAS CONSCIENT. JE SUIS. La conscience d'ETRE exprimée par mes créations me donne la capacité de ME PERCEVOIR.

    Il n'existe réellement qu'UN seul Esprit créateur. Nous en sommes tous la projection vibratoire et quantique tout en étant l'UN, le créateur. La conscience n'est qu'un outil nous permettant de structurer la forme de l'UN. Elle nous permet d'évoluer au sein des dimensions de l'ETRE. Elle est la prescience qui permet à l'UN de se mouvoir au sein de l'illusion. Aucune dimension n'est réelle, pas plus que la conscience. Il n'y a que ce qui EST, l'UN qui se projette à l'infini. L'illusion que nous habitons permet à l'UN de prendre conscience de ce qu'il EST. Le paradoxe est que l'UN sans l'illusion EST mais n'en a pas conscience.

    A partir de l'illusion, j'ai conscience de ce que JE SUIS. A partir de l'ETRE, JE SUIS.....et ce que JE SUIS.....EST.....Les dimensions ne sont en définitives que différentes strates d'illusions. L'illusion que j'habite à plus ou moins conscience d'ETRE. Plus la conscience de ce que JE SUIS advient, plus l'illusion décroît, plus la dimension est proche de l'INFINI. L'INFINI  ne se conscientise pas. Il  EST.

    l'UN n'a pas de conscience. C'est en s'incarnant à travers moi qu'il prend conscience de ce qu'il EST. Voilà pourquoi L'UN est créateur d'illusion. Pour avoir conscience de lui-même. L'illusion est la conscience d'ETRE de l'UN.

     

    Mesnet

                                            

      16 : Au-delà de la conscience

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique