• Moi la terre, je me forge d'autres repères

    Moi, la terre, je me forge d'autres repères

    Moi la terre, je me forge d'autres repères

    Les roses de décembre côtoient les feuilles d'automne et les champignons flirtent avec la gracilité des fleurs du printemps. La végétation et le climat ne ressemblent plus à ce que vous avez connu. Plus rien ne sera comme avant. Ne vous accrochez pas à des images révolues. N'ayez pas peur de tous ces signes qui vous parlent de renouveau. J'évolue. Telle est ma destination finale. Je ne regrette rien. Je me projette vers le meilleur. Je réinvente d'autres paysages. Je vois naître d'autres races tandis que certaines font le choix de disparaître.

    Ne m'en veuillez pas. Ne soyez pas nostalgique du passé. Imaginez avec quelle intelligence je peaufine mon corps maternel. Ne vous référez plus à d'anciens dogmes, à d'anciennes vérités. Je vous le jure, tout sera magnifié en moi et autour de moi. Grandissons ensemble. Créons enfin l'harmonie. Reflétons l'UN dans toute sa magnificence.

    Ne traduisez plus le pire quand c'est le meilleur que j'élabore. Pourquoi devrions-nous vivre comme avant ? Pourquoi ne pas tout effacer et tout recommencer ? Là où vous prédisez la fin, la mort et la désolation, je ne vois qu'évolution consciente et éclairée. Je façonne mon être à partir de forces cosmiques et telluriques dont je connais les mystères. Je sais les agencer. Faites-moi confiance. Accompagnez ma résurrection. Ne laissez plus votre mental limité et affolé traduire ma création. 

    Je vous aime. Ma terre est un compost d'amour. Cet engrais est la matrice d'une nature non prédatrice et apaisée. Elle vous complétera et vous comblera de ses fruits.

    Faites-moi confiance. Lâchez prise sur ce qui est déjà amorcé. Ne cherchez pas à me comprendre, mais entendez ce chant quantique, là, au creux de votre cœur. Ma vie s'exprime dans un foisonnement ininterrompu de couleurs et de formes.

    Moi, Mesnet, je te comprends. Tes fils traduisent les changements que j'opère en moi d'une façon similaire. Mon évolution quantique est synonyme de mort et d'affliction pour ceux qui observent mamutation. Ils n'ont plus de repères auxquels se référer et c'est à travers la peur qu'ils me perçoivent.

    Nous ne faisons pourtant que réinventer ce qui existe déjà. Nous avançons dans la lumière de l'UN, sans angoisse et sans regret.

    La peur du lendemain n'a plus de consistance quand c'est l'amour de l'UN qui nous éclaire. Rien ne subsistera de ce monde. Plus aucune référence et habitude ne structureront notre quotidien . Vivre c'est désormais s'ouvrir à SOI. Cette révolution est celle de la paix et du changement.

    Ne retenez rien de ce qui fut. Oubliez tout. Sautez dans le gouffre du renouveau avec courage et détermination.

    Nous recommençons, telle est la vérité.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2014

     

     

     

      

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter