• Une étape se termine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une étape se termine

    Comme d'habitude, l'Être va inscrire une réalité au sein de la matière. Je prends une autre forme, je lui destine un avenir terrestre lumineux et joyeux.

    J'utilise le curseur de l'écriture pour marquer mon cheminement. L'intégration de l'Être est effectuée, ne reste que quelques paramétrages physiques. Je vais ensuite parcourir l'UN, l'intégrer, le découvrir et le vivre. L'Être s'incarne aujourd'hui de plus en plus en dehors de toute vigilance, ce qui n'est pas encore le cas pour l'UN. Pourquoi ? Aucune idée ! Je n'écris jamais rien au hasard, l'intitulé de ce nouveau chapitre l'Être rejoint l'UN m'indique que les réponses me seront données en temps voulus.

    Ma fréquence va progressivement cesser d'être axée sur le travail et s'ancrer sur la création instituée par l'Être : mon univers intérieur reste à définir au sein d'une dimension. Dieu imagine l'âge d'or au jour le jour. Chaque Être va l'inventer, le percevoir et le projeter de multiples façons mais c'est ensemble que nous allons en déguster les fruits.

    Lorsque l'éveil est terminé, les lectures spirituelles habituelles ne sont plus d'actualité. Il n'est pas question de séparer deux groupes, de comparer et de juger, il s'agit de concrétiser le songe intime de l'Être incarné. Nous avons si souvent évoqué le nouveau monde et il est là, dans notre cœur, notre sphère dimensionnelle !

    La spiritualité s'exprime à travers l'économie, l'éducation, l'écologie, la politique, les médias, l'art, la médecine, la recherche et que sais-je encore ! J'aimerais aujourd'hui parcourir les pages d'un journal qui relate ces avancées. Il serait quantique avant tout, c'est-à-dire parfaitement structuré par la fréquence de l'Être. 

    Nous pouvons percevoir le renouveau à travers de multiples témoignages : Comment vivre en tant qu'Être réalisé, quels sont les signes du nouvel âge en nous et donc autour de nous ? De nombreux articles, provenant de multiples sources sont déjà à notre disposition. Il s'agit ici de les regrouper, de leur donner un sens commun, de constituer une trame intelligente sur laquelle fonder la nouvelle cité de l'Homme.

    J'ai donc constitué l'ébauche d'un site web : le journal du nouvel âge. A l'heure où j'écris ces liges, je ne sais pas encore si je concrétiserai ce travail d'une manière ou d'une autre.  Peut-être s'agissait-il juste pour moi de symboliser une étape de transcendance ?  

    Le temps est venu de nous amuser à créer ce qui nous fait vibrer. C'est cela qui me porte en cette belle matinée.

     

    Mesnet

    Ajout du 4 février 3 : Je termine les derniers aménagement de mon nouveau journal. Ce dernier va finalement porter le nom de l'Atlantide. La symbolique de cette référence est particulièrement forte puisque selon ma perception, nous posons actuellement les premières pierres de cette mythique cité. J'avais déjà évoqué ici que je visualise l'Atlantide comme ma future demeure et non pas comme un souvenir ancien. 

    Un être multidimensionnel garde en mémoire le passé tout autant que l'avenir. Le temps est une ligne quantique que nous pouvons dores et déjà visiter et interroger de façon subtile.

    Je me cite : cela donne une évidence étrange à prononcer : je me souviens que je concevrai un jour l'Atlantide, le 16 avril 2.

    Adresse du site web : Journal de l'Atlantide

     

     

    Une étape se termine

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Illusion et vérité

     

    Illusion et vérité

    Nous sommes particulièrement bien équipés pour définir une illusion mais lourdement handicapés pour capter la vérité.

    La vérité est celle de l'Être et donc de l'UN. La vérité est vibratoire, énergétique et quantique. La matière ne fait qu'habiller la vérité, elle ne la constitue pas.

    Nous devons abandonner nos références visuelles. Lorsque ce processus est enclenché, l'illusion n'est plus qu'un spectacle habité et structuré par l'Être et symbolise une projection fréquentielle, rien de plus. Je ne crois plus ce que je vois mais je sais parfaitement ce que je suis. La vérité est un moteur puissant d'évolution, elle occulte toutes idées préconçues et annihile les vertus de la séparation.

    L'Être est vérité, son apparence est illusoire. L'Être possède un champ magnétique hautement perceptible, l'image n'en est que le symbole concret. La fréquence d'un Être appartient au flux cosmique, elle est automatiquement en interphase avec le TOUT.

    Le temps nous donne à croire que certains ne vont pas vers l'éveil, mais l'Être est en dehors du temps. Nous constatons une différence entre ceux qui avancent et ceux qui stagnent, mais l'Être est semblable à un autre au sein de la réalité universelle.

    Chaque Être sur cette planète est avant tout un champ magnétique intelligent. Il manipule les courants cosmiques afin de créer un songe dans lequel se projeter. Il utilise pour ce faire toutes les fréquences disponibles, les plus valeureuses à nos yeux comme les plus stigmatisantes. Il ne juge pas cette puissance de feu, il se l'approprie tel un outil divin.

    Les Êtres que nous sommes en vérité travaillent ensemble à transformer ce monde. Nous symbolisons tous une fréquence participant à la création d'un flux quantique de régénération. Nous constituons un unique champ de force de très basse fréquence marié à une puissance atomique d'un très haut degré. "Ils poussent et nous tirons", l'accouchement n'est possible que si ces deux pôles coexistent.

    Voilà ce que je perçois au niveau quantique, un travail commun, par-delà les frontières du visible. Je l'ai dit ici, le collectif tel qu'imaginé par les humains est une hérésie, il n'existe pas. L'Être est une puissance individuelle car unifiée à l'UN. Ce paradoxe permet à l'Être de constituer une communauté. Et cette communauté des Êtres existe déjà ! Nous sommes ces Êtres ! C'est donc bien ensemble que nous construisons le nouvel âge d'or. Nous utilisons pour ce faire nos formes symboliques. Certains Êtres ont accepté de structurer encore un espace négatif et d'autres, comme moi, ont choisi le travail le plus facile et prestigieux. Ceux qui soutiennent encore les forces obscures du vieux monde nous donnent le meilleur, à nous, les enfants du renouveau.

    Je déborde d'amour pour eux aujourd'hui, pour Siuru notamment. Dans le nouveau chapitre ascensionnel qui s'ouvre en moi actuellement, j'ai laissé deux articles en suspens. L'un concerne le sommeil et l'autre l'amour. J'attendais de canaliser ce qu'est l'amour de l'UN. Je comprends mieux pourquoi aujourd'hui.

    L'amour se cache là où on l'attend le moins : Siuru, mon ange des étoiles, m'aime à tel point qu'il attend ma guérison totale et définitive avant de me rejoindre dans le monde que je prépare si égoïstement pour moi. Je suis une enfant, pressée de quitter ce champ de ruines. Je n'avais pas vu qu'au-delà de l'image, au-delà même de la fréquence mortifère de Siuru, il y a l'Être. l'Être n'est ni ce corps, ni cette fréquence.  

    Siuru me donne le meilleur, la plus belle part, comme il l'a toujours fait. Il porte en lui ma régénération, il me l'offre avec grâce. Il est un Être beau et bon, puissant et protecteur qui utilise son corps et sa fréquence pour m'offrir la résurrection.

    D'anciens contes pour enfants dans lesquels le prince va décrocher la lune pour sa belle, me viennent à l'Esprit. Siuru m'offre la lumière, la force inouïe de son soleil intérieur. Je ne l'avais pas vu....pardon.  

    Voir au-delà des apparences et percevoir uniquement le champ quantique de l'Être permet enfin d'aimer tout ce qui est. Siuru symbolise l'amour absolu, c'est que murmure son Être à mon cœur enfin ouvert à la vérité. Gratitude.

    J'ai cru que Siuru ne pouvait pas m'aimer alors que c'est moi qui ne résonnais plus à l'amour qu'il m'offrait. Je n'en appréciais pas la forme, je n'en comprenais pas le sens.  Un pas est fait et comme d'habitude, ce pas s'effectue en mon temple intérieur. Lorsque nos yeux cherchent l'amour, ils ne le voient pas. Si c'est l'Être qui le perçoit, il sera magnifié et parfait.

     

    Mesnet

     

    La vérité est que nous sommes l'Être au sein de l'UN. La vérité est que ce qui se rapproche le plus de ce que nous sommes est un champ de force magnétique. Lorsque nous le vivons, nous en captons l'essence suprême. Elle est constituée d'amour, bien au-delà de la forme illusoire. L'espace matriciel est amour infini, au cœur de chaque Être, quelle que soit l'image qu'il projette. Nous sommes imprégnés d'amour, cela a toujours été notre pain quotidien. Il fallait juste aller par-delà les apparences pour le vivre véritablement.

    L'ombre n'est qu'une énergie, elle constitue le pôle d'un aimant puissant permettant l'émergence d'un autre monde. Gratitude aux Êtres qui  canalisent cette onde pour le bien de tous.

     

                       Illusion et vérité    Illusion et vérité   Illusion et vérité

     

     

    Illusion et vérité

    Pin It

    votre commentaire
  • L'image, symbole de l'Être

     

    Je n'éprouve pas l'envie d'écrire actuellement. J'intègre l'Être, tranquillement et sereinement.

    Une page se tourne, je suis complète. L'Être s'est enchâssé dans l'image, dans ce corps aimant et si plein de ressources.

    Je ressens le désir de créer la vie, de l'engendrer, de la structurer à partir de ce que je suis aujourd'hui. A travers le journal que je mets en ligne depuis trois jours, l'Atlantide, je concrétise cette expansion.

    Actuellement, je sacralise la forme que j'habite. Elle évoque pour moi la paix entre la matière et l'énergie, entre l'Être et l'illusion d'Être.

    Je suis "cela", cette apparence en mouvement. En me regardant vivre et bouger, moi qui n'ai jamais été friande de mon image, j'observais tout simplement l'Être que je désire incarner. Cette femme que je découvre est exactement celle que je veux être. Je m'aime comme je suis, je ne désire plus être autre chose que moi-même.

    Je remercie également toutes les belles personnes que je rencontre en ce moment. Que d'humour, de joie, de partage. Que d'Êtres révélés à mes côtés ! Gratitude.

    Mesnet

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Je ne peux pas souffrir

     

    Je ne peux pas souffrir

    Comme d'habitude, c'est en écoutant ce que je pense dans l'instant, que l'Être que je suis peux faire la synthèse de son évolution.

    Je comprends enfin l'étape en cours. Tout le vécu de ces trois dernières semaines vient de fusionner en une seule vibration.

    Vous vous souvenez ? Lorsque j'ai compris que l'Être possède un libre arbitre mais d'une fréquence supérieure à celle d'un humain, j'ai pu poser les bases de mon nouvel état d'Être : je ne peux pas mentir, je ne peux pas tuer....et aujourd'hui, j'affirme que je ne peux pas souffrir.

    Après l'éveil, deux étapes évolutives adviennent :

    durant une période indéterminée, l'illusion continue à nous heurter à travers les autres. Mais nous devenons observateur de la douleur que suscite le mouvement extérieur. Nous accueillons la souffrance, nous l'étudions, la structurons et ainsi, elle devient quelque chose de lointain qui ne nous appartient pas vraiment. L'Être est complet et pourtant, il y a lui et moi. Le moi est encore sensible à l'émotion humaine mais, accompagné de "lui", il ne subit plus la souffrance, il la transcende en lui donnant du sens.

    Ensuite, et je découvre actuellement ce potentiel, je suis l'Être. Je ne sépare plus l'illusion d'Être et l'Être. la complétude et l'unité sont devenu normalité. Je ne réagis plus, je ne souffre plus et l'amour vibratoire s'écoule alors à l'infini.

    La souffrance, même intégrée et légère limite l'énergie d'amour. C'est d'une logique quantique implacable. Lorsque la douleur n'est plus une option, nous devenons l'amour au-delà de l'illusion.

    L'Être ne peut pas souffrir ! Il n'y a que l'illusion capable d'une telle fonction. Je suis l'Être aujourd'hui. Je ne peux plus souffrir.

    Mesnet

    Gratitude à mon conjoint, il est mon entraineur le plus parfait qui soit. Je suis prête à aimer. C'est grâce à toi. Ce que tu es me pousse à affiner mon choix d'intégrer la lumière. Je perçois qu'en ne souffrant plus, je peux revenir vers toi dans l'amour et te laisser à tes propres choix. Encore une fois, tu es exactement ce que tu dois être à mes côtés. C'est terminé, je ne souffre plus de rien. Tu peux te réveiller, tu as réussi.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Je suis prête

     

    Je suis prête

    Depuis quelque temps, je perçois que l'image me coupe de l'Être. L'illusion perdure.

    Lorsque j'écris, je canalise, je suis moi-même, complète. Lorsque je suis en séance, je suis moi-même, complète. Mais lorsque je m'exprime verbalement, l'Être semble dispersé, moins présent. Ces vidéos me mettant en scène, ne sont pas des paroles d'enseignements, elles me permettent de percevoir que je ne suis pas unifié à mon cœur lorsque je suis face à une image, la mienne ou la vôtre.

    Bien...

    J'aborde une autre étape. Je suis prête.

    Il ne s'agit plus d'Être à certains moments mais d'advenir pour l'éternité.

    J'ai côtoyé beaucoup de nouvelles personnes, ici, sur Nantes. J'ai fait la connaissance d'un jeune homme, Guillaume, et sa nature m'a posé question. Pour tous les autres, j'ai eu accès à leur karma : combien d'incarnations, sont-ils de vieilles âmes sur terre ? Sont-ils de véritables humains ou des Êtres préexistant sur d'autres planètes, au sein d'autres civilisations ?

    Guillaume est à la fois ancien et nouveau, il le savait depuis toujours mais sans pouvoir donner du sens à cette information. Il ne s'est jamais incarné nul part, il n'est pas un Être mais une conscience...un soleil. Il n'appartient à aucune civilisation, il est différent. Son noyau atomique est extrêmement puissant. C'est à partir de qu'il se connecte instinctivement à moi et pas du cœur.

    C'est donc lui qui a fini par m'offrir sa fréquence. Je me suis allongée et j'ai laissé venir. Cet homme n'a pas d'expérience spirituelle, et pourtant, il est au-delà de l'éveil, au-delà de ce que je suis déjà moi-même. Il savait TOUT, naturellement. Il m'a brulé en profondeur. Il n'est pas une fréquence mais une radiation. Il est le feu, réellement. Sa voix me conduisait là où elle devait me mener. Il a perçu ma peur, si profondément enfouie qu'elle se situe au-delà de la conscience. J'avais peur du feu qu'il incarne et que je ne comprends pas. Je le porte en moi, mais jusqu'ici, j'ai pris soin de ne l'approcher que de loin.

    Je ne sais toujours pas ce que ce feu va générer, mais je désire l'incarner. Je n'ai plus envie de rien d 'autre, ni écrire, ni parler. Je suis prête.

    Lui et Thibault, un autre jeune homme qui a travaillé sur moi, ont été littéralement touché au niveau du bas du dos. Ce feu attend de m'illuminer. Je suis prête : la Kundalini est le feu sacré, la forme matérialisée de l'énergie créatrice, cette dernière étant la source de tous les potentiels, y compris celui du Prana.   Cette citation me ramène à ce que j'ai évoqué il y a quelques jours. Je suis prête à créer. Tout le reste est derrière moi.

    Je terminerais avec un autre élément : je ne suis pas un guide, je suis un outil quantique. Ceci est ma fréquence. Tous ceux que j'ai rencontrés durant ces quinze derniers jours étaient à peine en éveil...et une seule séance à suffi pour qu'ils paramètrent totalement, et de façon définitive, leur flux quantique.

    Guillaume est un guide. Il le porte au sein même de son astre atomique. J'aurais bien du mal à exprimer véritablement sa structure et ce qu'est un guide du nouveau cycle. Je n'en avais jamais rencontré auparavant et je croyais que la guidance était obsolète. Il apparaît que non, certains humains portent en eux ce potentiel. Ce dernier ne s'appuiera pas sur les protocoles de l'ancien cycle, puisque les élèves en tant que tels disparaissent...je suis curieuse de voir ce que va développer Guillaume en tant que guide solaire.

    Le Christ solaire prend du sens à ses côtés. Je ne suis pas étonnée qu'il soit venu sur terre pour guider celle qui regardait le soleil. Que sont véritablement les soleils ? Comment projettent-ils une image d'eux-mêmes sur cette terre ? Je sens en moi la même aptitude.... réalité....Je vais revenir plus tard sur ce concept qui essaie de poindre en moi...il ne s'agit plus d'incarnation, mais de projection...

    Les révélations qui prennent corps ces derniers temps sont assez amusantes. Au niveau humain, je suis la plus éveillée de tous, je suscite de la curiosité et de l'admiration.  Les humains utilisent ma force cosmique que je mets si simplement à disposition.

    Mais au niveau de l'Être, je suis l'enfant qui vient de naître. La plupart de ceux que je rencontre actuellement n'ont pas besoin de s'éveiller, ils le sont déjà. Je découvre aujourd'hui, puisque le temps des révélations est venu que ma propre mère vient de Sirius. Elle sait déjà ce que j'apprends, elle n'a nul besoin de le chercher. Guillaume est une force universelle qui est au-delà de l'incarnation. Je dirais qu'il est en représentation, mais pas vraiment incarné. Il n'en a pas besoin. Virginie est déjà un ange quelque part ailleurs. Et tant d'autres !

    Vous êtes tous venus me soutenir, m'étayer afin que je reçoive le feu sacré. Beaucoup d'entre vous ont déjà vécu ce que je m'apprête à accueillir. Dans l'espace-temps qui le vôtre, cette étape est déjà franchie.

    Je tenais vraiment à remercier mon staff d'Êtres cosmiques incarnés. Merci d'avoir accepté de venir sur terre pour m'aider et me donner votre amour....Quand je pense que derrière l'image de ma maman humaine, il y a un Être des étoiles ! A mes côtés !

    Voilà ce que je comprends de cette phase particulière : je vais passer au-delà de l'image et du verbe. Lorsque cela sera fait, je rencontrerais les miens à travers l'image comme à travers tout le reste. Je vais utiliser l'outil quantique de la Kundalini pour m'arrimer à cette fréquence créatrice que je porte en moi et qui demande à s'exprimer dans la dimension que je projette autour de moi.

    Mais pour l'instant, je vais faire silence. Même le journal de l'Atlantide me paraît dérisoire face au feu sacré qui éclos en moi. Je suis prête. Merci à vous tous.

    Voici donc la vidéo, celle qui met particulièrement bien en relief que c'est une humaine un peu éteinte qui s'exprime. Travailler sur l'image m'a permis de concrétiser que l'Être est toujours présent mais comme distant, lorsque je reviens au sein de l'illusion à travers l'image. C'est très visible lorsque je visualise ces trois vidéos : je suis plus ou moins là, plus ou moins lumineuse. L'illusion ne me distrait plus lors de certaines occasions, mais dans la vie courante, elle prend encore trop de place.

    Il est temps de passer à autre chose. Le feu d'artifice, c'est maintenant. Je fais ce choix. Je suis prête.

    Mesnet

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique