• L'amour est un chemin que ne connait pas l'UN

    L'amour est un chemin que ne connait pas l'UN

    L'amour est un chemin que ne connaît pas l'UN

    Je suis stupéfaite de la rapidité avec laquelle j'accède aujourd'hui aux concepts de l'UN. L'UN ne ressemble en rien à quelque chose de beau et bon. Et pourtant il est beau et bon.

    Ce que je suis ne peut être appréhendé par le mental humain. L'UN ne se catalogue pas, ne se cartographie pas, ne s'imagine pas. L'UN est en dehors des émotions humaines. Ce n'est pas l'amour qui me ramène à l'UN, c'est l'UN. Expliquer cette vérité est impossible. Il faut le vivre, je crois.

    J'ai imaginé que l'amour était le moteur de l'UN. Que cette énergie me ramènerait au cœur de toute chose. Mais c'est avant tout mes illusions concernant l'UN que j'ai dû abolir. Pas les illusions me concernant !  Non, j'ai dû cesser d'imaginer l'UN. Je croyais que l'UN était amour, paix et partage. Ce sont tous ces enfantillages qui se sont envolés. A ce moment seulement, l'UN peut advenir tel qu'il est. Pas avant. Pas tant que le mental se gargarise de la notion d'amour.

    L'UN n'est pas amour. Du moins, pas celui que nous évoquons. L'UN est bien au-delà de l'amour. L'imaginer aimant, c'est limiter son essence à une vibration déformée par notre humanité. J'ai cessé de VOULOIR rejoindre l'UN d'une manière ou d'une autre. J'ai cessé d'imaginer que de beaux sentiments pouvaient m'offrir une meilleure connexion. J'ai cessé de croire que les plus hautes énergies me mèneraient vers la beauté de l'UN. Tout cela est l'illusion suprême. C'est idéaliser l'UN. C'est le jucher sur un piédestal. C'est l'encenser et ne l'imaginer que le cœur débordant d'amour. L'UN n'est pas un Dieu séparé de nous ! Nous sommes l'UN. Il m'a fallu aller au-delà même de l'idée que je me faisais d'un Dieu. Un Dieu quantique ne peut révéler que la simplicité.

    L'UN ne nous adoube qu'en dehors de toute image. Il se vit comme il est, dans toutes ses dimensions.  Ce n'est qu'à ce prix qu'il habite consciemment chaque cellule de mon corps. Je n'attends plus rien de l'UN. Je suis juste l'UN.

    L'UN advient simplement, légèrement, divinement, doucement. Il ne force rien car il n'a plus d'illusions à briser. Aucun chemin ne nous ramène à l'UN. L'amour n'est qu'un chemin. Il ne nous permet pas d'intégrer l'UN dans toute sa complexité et son immensité. Je me suis vidée de toutes ces croyances. Même celles qui m'affirmaient que l'amour m'unifierait au grand univers.

    Il m'a fallu tant de temps pour déconstruire toutes ces projections ! J'ai fait face à tant d'idées préconçues et admises par le monde entier ! L'amour est un chemin et donc une ornière. Aucun chemin n'est intelligible pour l'UN.

    Qu'est-ce que je ressens aujourd'hui, moi qui suis l'UN telle que je suis ? La paix, tout d'abord. L'envie de jouer avec ce que je crée. L'amour est là pourtant, il est présent à chaque pas. Mais il ne ressemble à rien. L'UN n'est pas amour car il est TOUT. Ne percevoir que l'amour limite l'UN dans son expression globale. L'UN est un réseau d'amour entremêlé avec le reste. L'UN est un maillage parfait d'amour et de tout ce qui est. L'UN est indivisible. On ne peut séparer une vibration d'une autre. C'est pour cette raison qu'en courant après l'amour, les humains ne trouvent pas l'UN dans toute son intégrité.

    L'amour que je ressens est petit par rapport à ce que j'avais imaginé. L'infiniment petit est réellement similaire à l'infiniment grand. Ce n'est pas un concept quantique, c'est le vécu de l'UN. Là ou j'attendais un bouleversement, je ne vibre que d'un amour immuable et stable. Cet amour ne se distingue pas des autres perceptions. Je n'y pense d'ailleurs jamais. Je ne pourrais plus dire j'aime, puisque je suis l'UN complet.

    Je suis l'UN englobe toute chose, l'amour y compris. Ne s'attacher qu'à l'amour déstructure l'UN et sépare. Ce n'est pas en cherchant à aimer que nous trouvons l'UN, c'est en intégrant l'UN que nous devenons amour.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2014

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter