• Les salves quantiques

     

     

    les salves quantiques ou l'univers qui pense....

    L'être du nouveau cycle est infiniment bien structuré et obéit à une organisation bien précise. Il est l'observé autant que l'observateur. Cette nouvelle compétence demande une vigilance permanente.  Ainsi, durant quelques jours, je contemple mon existence et j'en dissèque chaque élément. Je ne m'investis plus dans mon reflet illusoire et pourtant, je l'incarne aujourd'hui avec délectation. Le détachement impose finalement un ancrage plus fort au cœur de la matière, tel est le paradoxe de l'UN.

    Après l'observation, vient la salve quantique. D'un coup, les événements vécus prennent sens ! Un lien subtil et vibratoire les relie les uns avec les autres, formant une onde d'enseignements compréhensible et accessible. Cette trame constitue la pensée de l'univers. Chez moi, elle est appréhendée à travers le jeu de l'écriture puis partagé avec autrui. Même si cet échange n'est qu'un leurre puisqu'il n'existe personne à qui l'UN puisse communiquer sa fièvre démiurgique, il symbolise le verbe créateur. L'UN ne change pas, ne se transforme pas, ne transmet rien, il est définitivement immuable et complet. Par contre son autre facette évolue grâce à la propagation de l'information.

    Chaque cellule raconte ainsi l'histoire de sa métamorphose. Elle n'a de cesse de la divulguer auprès de ses frères d'âmes, ces autres cellules qui peuplent l'univers. Il existe donc des sas d'informations au cœur de l'UN, formant des strates dimensionnelles. Jusqu'ici, nous ne savions pas les relier entre elles. Aujourd'hui, nous intégrons la vérité de l'UN et nous savons la conditionner sous une forme appropriée à la dimension qui est la nôtre. La pensée humaine devient l'outil quantique permettant de décrypter la pensée de l'UN.

    Tout va alors très vite, l'information se propageant à la vitesse de l'intelligence. La Matrice n'est rien d'autre qu'une grille de données que nous captons et émettons. Notre existence est intégrée à cette grille, elle n'est qu'un moyen de communication entre l'UN et le Soi. Chaque seconde d'incarnation vécue à travers l'UN est donc un dialogue cosmique perpétuel que nous traduisons de notre mieux. En allant au-delà du songe, nous utilisons le songe, nous n'en sommes plus le prisonnier. L'illusion se doit donc d'être vécue avec ferveur et précision afin de contenir la vérité de l'UN.

    Notre existence terrestre devient une succession de fréquences instantanément compréhensible. Chaque geste que nous posons en ce monde détient une signification quantique spécifique. Observer le déroulement de sa vie ouvre donc le chemin de la connaissance illimitée. Notre existence n'est pas ce que nous imaginions. Elle traduit les lois de l'Univers ! En nous penchant sur nous-même, nous tendons enfin l'oreille à la réalité universelle. Elle était cachée dans chaque moment anodin de notre vie d'humain, et nous ne l'avions pas vu !

    Ma vie n'est plus qu'information et dispersion de cette information, à tous les niveaux possibles. Mes cellules, mon intellect, mes pensées, mes actes, mes écrits, mon énergie sont une communication de l'UN avec lui-même. J'ai parfois l'impression physique de saisir une ligne de codes liée à une action dans ce monde et d'en décrypter instantanément le sens unique car universel. Mon existence est devenue tangible car je perçois chaque loi cosmique que je mets en œuvre pour la rendre vivante à chaque instant.

    Je ressens toutes les dimensions en moi et elles ne génèrent plus un émotionnel déstabilisant. Cependant, il m'est encore difficile de parvenir à l'immobilité de l'Être au cœur du mouvement. Depuis l'incendie, je me focalise à nouveau sur les événements extérieurs, sans pouvoir les administrer en tant que gestionnaire neutre du flux vivant  auxquels ils appartiennent.

    Voici l'exercice de ciselage qui m'est proposé : tu as appris à jouir du monde émotionnel sans qu'il t'atteigne. Ce n'est donc plus ce que tu ressens qui est sur le cadre de travail cosmique mais ce que tu perçois. Le monde extérieur prend encore trop de place dans ton imaginaire et absorbe la réalité de l'Être. Tu as encore des difficultés à ne pas t'attacher à ce que tu vois. Ce que tu vois est illusion, elle ne détermine pas le cœur de l'UN. Dans les jours qui viennent, tu vas prendre du recul face à ce que tu projettes au sein de la matière. Chaque acte de ta vie se doit être une action créatrice au sens Divin, pas humain. Nous t'avons annoncé que tu vas reprendre pied dans une activité plus importante, que tu vas FAIRE et démultiplier tes occupations habituelles. Tu t'incarnes pour acter la Vie autant que pour l'observer, mais ton action doit évoquer la neutralité. Tu ne peux être l'UN plus que l'illusion, tu ne peux être l'illusion plus que l'UN. 1+ 1 = 1, c'est cet équilibre que tu dois atteindre aujourd'hui.

    Respiration. Il est si difficile de ne pas croire ce que mes yeux regardent ! Je revisite ce vénérable syndrome : je ne crois que ce que je vois. Lorsque ma vie est calme et retirée du monde, il est aisé pour moi d'aller au-delà des apparences. L'illusion est alors cartographiée pour ce qu'elle est en réalité, une extension de l'UN. Elle devient un bain quantique dans lequel je nage comme un poisson. Je sais QUI je suis  et ce que je FAIS, ces deux facettes ne se percutant plus l'une l'autre. Actuellement, je change les paramètres de cette harmonieuse construction que je suis devenue. Elle doit être préservée dans le feu de l'action. L'illusion doit être aimée et vécue, mais ne doit plus prendre le pas sur l'UN. D'où la nécessité de me mettre en situation. L'année 3 sera mouvementée, du moins dans les premières semaines !

    Mes exercices de centrage sont donc simples mais fréquents. Dès lors que je capte une fréquence de troisième dimension liée à l'agitation extérieure, je prends le temps de l'écouter, d'en ressentir les effets vibratoires et je reviens instinctivement au cœur. Je sens comme une légère faille dimensionnelle....d'un côté l'illusion prend trop de place, je la vis avec trop d'acuité et elle m'absorbe. De l'autre côté, l'illusion retrouve sa juste fonction, elle est administrée concrètement et dans la neutralité de l'UN. Le centrage consiste à faire pencher la balance d'un côté plutôt que d'un autre. Il faut donc ressentir les deux états, les analyser, les comparer, les intégrer en soi, puis choisir son camp. C'est un jeu quantique amusant en somme !

    Mesnet

    2014

    L'univers EST la pensée, toutes les pensées. Certains naissent avec une compétence déjà avérée pour lire et comprendre ses messages. On les appelle des surdoués, ils ne sont que des êtres spirituels et cela de façon inné. Ce sont ces outils quantiques que j'utilise aujourd'hui, alors qu'ils ont bien failli me tuer lorsque j'étais jeune : Les surdoués sont des êtres spirituels

     

    Ajout du 12 mars 3 : aujourd'hui je ne canalise plus, ce n'est donc pas "tu" que j'utiliserais dans l'exercice de ciselage, mais "JE". Il n'y a personne d'autre que moi au commandes de ma vie. Je suis la Vie.

     

    Les salves quantiques

     

    Pin It

    votre commentaire
  • La vitesse de l'intelligence 

    La vitesse de l'intelligence

    Tout va si vite en moi.

    Les connexions sont désormais instantanées.

    Je lis la Vie car JE suis le concepteur en même temps que le concept.

    La vitesse de l'intelligence est inouïe.

    Gratitude.

    Mesnet

     

    Merci à Ancevski pour avoir ravivé cette évidence....

    La vitesse de l'intelligence

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Temps d'arrêt

     

    7 janvier 3 : je fais silence durant quelque temps. J'accompagne en moi cette explosion de violence qui se déroule sur tous les écrans du monde. Que le voyage de ceux qui viennent de quitter cette planète dans le bruit et la fureur nous éclaire enfin. Que cet attentat prenne sens pour chacun.

    11 janvier 3 : les humains désirent la paix et l'amour. Cet appel du cœur, vrai et puissant, nous propulse vers le nouveau monde. Au-delà de la colère et du camp que chacun a choisi, la paix cherche son chemin. Cette déferlante humaine dans les rues de France, en ce dimanche hivernal, a du sens. Ce choc a un impact sur la Matrice. Le monde évolue, nous demandons à respirer l'air frais du partage, de l'amour, de la connexion avec l'UN. J'ai communié avec le TOUT en ce jour et donc avec tous, plus rien ne divise ma vision de l'univers.

     

    Temps d'arrêt

    Pin It

    votre commentaire
  • Le point de convergence

    Le point de convergence

    Je n'indique ici qu'une lecture quantique des événements. Je traduis le monde en moi avant tout.  Je suis le décodeur de l'illusion qui m'entoure. Elle me reflète et je ne peux l'appréhender qu'à travers l'UN.

    Beaucoup d'écrits résonnent à mon cœur en ce moment. Nous avons imaginé des chemins différents pour regagner l'absolu, mais j'ai le sentiment que ce chemin commence à s'effacer, laissant apparaître l'ultime option : nous convergeons tous vers le même point, l'UN. Sentez-vous ce mouvement de plus en plus rapide ?!

    L'information vibratoire contenue au sein de la Matrice nous indique que l'éveil se termine. Les lois quantiques semblent prendre leurs marques dans ce monde. C'est ce que je ressens en moi et c'est donc aussi dans l'air du temps. On ne peut détacher le mouvement collectif du SOI, et ce qui avait été promis se réalise : mon monde apaisé, je le VOIS et le RESSENS à l'extérieur !

    Notre petit univers commence à vivre ce qui a été compris. En lisant d'autres âmes, je perçois que ce qu'ils expriment va bien au-delà des mots. Ils appliquent VRAIMENT la vérité de l'UN.

    Je ne me fis plus aux apparences, celles qui nous parlent d'un monde en train d'agoniser sous la violence et la douleur. Ce que j'entends, moi, dans l'onde intelligente qui me renseigne à chaque instant, c'est que nous avons réussi !

    Respiration et gratitude.

    Mesnet

     Le point de convergence

     

    Le point de convergence

    Pin It

    votre commentaire
  • Le temps obéit à ma loi (en cours d'écriture) 

     

    Le temps obéit à ma loi

    L'UN est TOUT. Ainsi, TOUT obéit aux lois de l'UN. Le temps est en moi, disponible, mesurable, adapté à la dimension dans laquelle je me projette.

    En ce moment, je vis tous les éléments tout ce qui a été compris. Le temps est définitivement un moment présent que je démultiplie à l'infini. Je sais de mieux en mieux expandre l'instant durant lequel je ne m'alimente pas et qui est vécu simplement, facilement, paisiblement.

    Il y a quelque temps, il m'a été posé une colle, si je puis dire : Tu as su te téléporter de quelques secondes dans le temps. Es-tu devenu la Mesnet de cet autre temps présent, ou as-tu ramené les informations qui te permettent de vivre ton présent "à toi " ? Envisage un souhait que tu désires concrétiser pour demain. Comment vas-tu faire pour le rende tangible ?  (texte intégrale : L'UN sait sans comprendre)

    J'ai aujourd'hui la réponse. Il ne s'agit pas de me projeter dans un instant futur qui existe déjà et dans lequel je suis apaisé. Je dois au contraire me contracter sur l'instant présent. Cette contraction ouvre les portes de l'instant suivant, à l'infini.

    Ainsi, un instant présent, plus un instant présent, plus un instant présent sont une projection vers un univers que je vis déjà ici et maintenant.

    1+1+1+1+1+1=1 est une équation qui s'applique à toute construction onirique de l'UN......et donc au temps !!

    L'an 3 sera celui du bilan des connaissances acquises et de leur projection au sein d'une dimension/illusion. L'UN est le grand ordonnateur du nouveau jeu qui se met en place. Il organise son temps de façon intelligente et structurée.

    Mesnet

    J'entends le nouveau temps depuis des années, j'en ai une approche de plus en plus éclairée :

    Jouir du temps + que faire du temps + je connais le futur + l'UN est déjà celui qu'il sera demain + le futur n'est rien d'autre qu'un instant présent démultiplié à l'infini + l'UN se conjugue au présent......

    P.S. : je travaille actuellement sur le passé. Pas sous la forme d'une mémoire, de souvenirs, de flashs informationnels mais en tant que Matrice et ligne de codes temporelle. La seule approche technique du passé que j'ai actualisé se trouve ici. J'avance pas à pas....pour le moment, je visualise des concepts, des images....mais je n'arrive pas à les rendre lisibles et concrets.

     

    Le temps obéit à ma loi (en cours d'écriture)

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique