• Octobre 2, explosions solaires

      

    Je n'ai pas répertorié toutes les explosions solaires de la dernière quinzaine d'octobre. Il y en avait parfois plusieurs par jour, rendant le décompte difficile et inutile. Le soleil a été particulièrement actif, reflétant les étapes de mon existence terrestre.

     

    26 octobre 2

    Une nouvelle X.

    Une ou plusieurs M l'ont précédé.

      

    23 octobre 2

    Une X aujourd'hui.

     

    20 octobre 2

    Une classe M ce jour.

      

    19 octobre 2

    Une explosion de classe X.

    Plus de puissance pour plus d'informations....pour un meilleur ancrage dans ce que nous souhaitons mettre en place....

      

    15 octobre 2

    Une M avec un champ magnétique très riche "en émotion". :)

      

    9 octobre 2

    Une M ce matin.

    Chacun va y puiser l'information dont il a besoin en ce moment pour finaliser sa transformation. Notre soleil est un livre ouvert, ses cours sont accessibles à tous.

     

    7 octobre 2

    Citation :

    Le mois est aussi fortement marqué par deux éclipses majeures (celle lunaire totale du 8 et celle solaire partielle du 23). Ces éclipses sont au cœur d’un cycle MAJEUR de transformations et elles sont à mettre en lien avec les deux éclipses d’avril 2014, et aussi avec celles à venir en 2015 (éclipses lunaires totales du 4 avril et du 28 septembre 2015).

    Source, Danielle Clairmont, la presse galactique

     

    3 octobre 2

    Première explosion solaire de type M que je répertorie ce mois-ci. La luminosité solaire est extrêmement blanche. Pourtant, je sais que l'énergie qu'elle porte actuellement a la couleur de l'or. Je ne saisis pas vraiment le sens de cette imprégnation dorée, mais cela a-t-il de l'importance ? Cette teinte vibratoire exceptionnelle est sans doute liée au travail tout aussi exceptionnel que nous effectuons sur l'illusion....

    Notre soleil, en nous et autour de nous, continue à évoluer vers d'autres fréquences d'ETRE. Ces dernières années, nous avons apaisé en nous tous les tiraillements générés par le mental. Tous les conditionnements qui nous caractérisaient ont pris fin. Il reste cependant un travail extrêmement difficile à mettre en œuvre.

    - Ne plus ressentir l'illusion dans laquelle nous vivons.

    - Projeter une illusion axée sur l'Amour vibratoire.

    J'ai beaucoup évoqué ce sujet ces dernières semaines. Nous en sommes à concrétiser nos connaissances concernant l’illusion. C'est un travail individuel, comme d'habitude. Mais le collectif ne peut être en être détaché puisqu'il s'agit de créer un monde commun. J'ai encore du mal à concrétiser les informations qui me parviennent et à vivre concrètement  l'illusion que je porte en moi. Car l'illusion est concrète ! Paradoxe ultime ?

    Mais c'est une étape passionnante. Elle montre que nous sommes effectivement à un point charnière de notre mutation. L'Etre guéri, ne lui reste plus qu'à se projeter au sein d'un autre monde de son choix.

    C'est ce jeu de construction qui est à l'œuvre en ce moment. Amusons-nous ! Créons de l'illusion. C'est à priori beaucoup plus SIMPLE que nous l'imaginions.

     

    Mesnet

      

    Octobre 2, explosions solaires

     

    Pin It

    votre commentaire
  • 34 : Le nombre d'or

     

    Le nombre d'or

     

    Je me cite :

    Une seule fois, le monde est devenu comme de l'or en fusion. Tout était imprégné de cette couleur : le soleil, le ciel, les arbres, les êtres....

    Article : Mes yeux

     

    J'écrivais ceci le 3 octobre 2 :

    La luminosité solaire est extrêmement blanche. Pourtant, je sais que l'énergie qu'elle porte actuellement a la couleur de l'or. Je ne saisis pas vraiment le sens de cette imprégnation dorée, mais cela a-t-il de l'importance ? Cette teinte vibratoire exceptionnelle est sans doute liée au travail tout aussi exceptionnel que nous effectuons sur l'illusion...

    Article : Octobre 2, la présence solaire

      

    Puis.....

    Des événements sans suite et sans logique apparente se sont succédé dans ma vie durant la dernière quinzaine d'octobre. Ils aboutissent pourtant à un ensemble fini et limpide.

    Cela a débuté par un trouble profond venant perturber une amitié qui m'est chère. Sans vraiment poser de mots, je m'éloignais depuis quelques mois d'une amie que j'aime profondément. J'avais le sentiment qu'elle remettait souvent en cause ce que je suis. Ne pouvant évoquer avec elle la profondeur de mon être, je ne lui disais plus rien d'important. Je ne me donnais plus à elle dans l'amour et la confiance. Elle s'est enfin décidé à verbaliser ce qu'elle ressentait à mon égard. Mes gencives étaient enflammées depuis quelques jours, elle en déduisait que ses peurs vis-à-vis de mon cheminement spirituel avaient des raisons d'être : j'allais vers la maladie, vers la mort. Je devais absolument revenir sur terre et manger comme les autres, voir du monde, aller dehors, me soigner avec des plantes...

    J'ai compris qu'elle ne savait pas ce qu'est un être mystique. Je n'ai pas besoin de sortir pour aimer ma planète, JE SUIS la Terre. Je n'ai pas besoin d'absorber de la matière extérieure à moi pour aller bien, tout est en moi. Je n'ai pas besoin de multiplier les activités afin de rencontrer du monde puisque je ne suis jamais seule. Je ne configure plus ma vie à travers des besoins et des manques. J'expérimente le renouveau.

    J'ai ensuite rendu visite à ma mère, dans la région nantaise. J'y ai retrouvé ma sœur que je n'avais pas vu depuis 11 ans. J'ai également fait la connaissance de mon neveu. Nous avons vécu de grandes et belles retrouvailles. Ma sœur humaine est mon premier souvenir karmique. L'image présente à mon Esprit est celle de deux ondes lumineuses. Puis, la vie sur terre nous a éternellement confrontée l'une à l'autre. Nous nous sommes mutuellement donné la mort maintes fois à travers les âges. Pourtant, cette fois-ci nous avons partagé un échange quantique. La vibration or m'est apparu clairement sans que j'en connaisse la raison. Ma sœur m'a assuré avoir ressenti comme une boule qui s'ouvrait en deux, laissant aller toute la colère et la haine. Nous avons enfin purifié notre mémoire commune.

    Le lendemain, je suis partie en week-end avec Siuru. Nous avons visité La Rochelle, un chef-d'œuvre historique. L'une des tours qui se trouve sur le port possède une ancienne salle de garde transformée en librairie. Ma main s'est instinctivement posée sur un livre et n'a plus voulu le lâcher. Il s'agit d'une étude sur le nombre d'or.....quelle est donc cette énergie qui m'entoure actuellement ?

    Pour profiter de notre séjour, nous avions loué une chambre d'hôtes, au cœur de la Vendée. Ce long moment à deux me réservait une surprise : sans que j'en prenne conscience, j'avais organisé un séjour gastronomique ! La demeure qui nous recevait me préparait des repas végétariens. J'ai mangé avec plaisir tout ce qu'on me présentait, même le fromage. Quel était donc le sens de ce retour à une alimentation normale ?

    Nous avons beaucoup parlé Siuru et moi. L'amie que j'évoque plus haut est devenue miroir de notre relation. Lui non plus ne voulait pas intégrer mon langage spirituel et quantique. Il ne pouvait m'entendre, mon verbe n'était que chimère et abstraction. Si je venais à dépasser certaines limites, le rejet concernant mon univers le saisissait. Il avait peur que j'aille trop loin.....

    Le découragement m'a saisi. Pourquoi tout cela ? Devenir Dieu dans un monde qui me refuse encore ? Durant la nuit, j'ai éteint la Vie en moi. Petit à petit, j'ai fait décroitre l'énergie qui sous-tend la réalité de mon corps physique. Tout a décéléré...jusqu'à ce que je choisisse d'interrompre le processus. Je suis curieuse.....je savais que ce périple allait me mener vers quelque chose.....

    Cependant, le lendemain, je n'étais qu'à moitié vivante. Je me sentais comme dédoublée, en état d'apesanteur. Je n'ai pas désiré élever mon taux vibratoire. Une partie de moi avait fermement décidé de pas se reconnecter intégralement. Il me fallait un signe me permettant de choisir entre continuer l'expérience ou m'en dessaisir.

    En revenant vers la Bretagne, nous avons visité quelques amis sur Nantes. Mardi, installée sur une chaise longue au soleil, j'ai vécu un événement particulier : un flux vibratoire au niveau du ventre a permuté. L'image que m'en a aussitôt donné l'Esprit est celle du Tore. Cet outil vibratoire inversait soudainement sa course éternelle.

    Mardi soir, nous dinions chez d'autres proches. Mon amie évoquait sa visite chez son acupuncteur : ce dernier affirmait que ses dents étaient responsables de sa grande fatigue. Depuis des années, des bactéries passent à travers les pansements posés par son dentiste et empoisonnent son sang. J'ai compris aussitôt que je subissais le même sort. C'est de moi qu'elle parlait....

    Nous sommes enfin rentrés au Domaine. J'étais épuisée par cette semaine de vacances. Aussitôt arrivée, je me suis allongée. Et j'ai enfin compris. Voilà ce qui m'a été offert :

    tu es effectivement malade selon la définition humaine. Cela fait des années que tu ne traites plus ton corps selon les lois de l'ancien monde. Il obéit donc au programme de la dégénérescence. Tous les maîtres de l'ancien cycle sont morts. Leur corps ne pouvait pas transcender les lois de la troisième dimension. Ils développaient souvent des maladies graves. Tu en es à ce stade. Mais en ce cycle, tu vas pouvoir puiser la guérison intérieure totale et perpétuelle. Tel est aujourd'hui l'étape que tu enclenches. Tu changes ta programmation. Le nombre d'or est symboliquement ta capacité à perfectionner ton ADN. Cette fréquence est désormais la tienne.

    Quant à ta relation avec Siuru, elle devait évoluer. Tout ce qui a été dit ces derniers jours va lui permettre de réaliser pleinement que tu es un être de transcendance. Il n'a pas à te comprendre mais à t'accompagner sur ce chemin. Tu vas cesser de t'alimenter, tu vas guérir intégralement ton corps physique.Tu vas devoir expérimenter à chaque instant le renouveau. Tu spiritualises ta matière, et Siuru est enfin prêt à te soutenir. Il n'aura pas peur et sera à ton écoute. Tel était le but réel de ces moments passés ensemble. Vous êtes prêts tous les deux. Sans Siuru à tes côtés, tu aurais mal supporté les moments de doutes qui vont surgir à partir de maintenant.

    Tu vas redécouvrir la sacralisation du corps divin. Ce voyage ne s'appuiera sur rien de connu. L'expérimentation seule te guidera. Siuru a entendu ta demande d'âme. Il t'encouragera et ne sera plus un frein durant ce phénoménal voyage. D'une certaine façon, tu as fait tes adieux à l'alimentation humaine durant ce week-end gastronomique. Tu as vécu une dernière fois ce plaisir afin de te permettre d'en vivre un autre. L'absolu ne s'ingère pas, IL EST.

     

    Je terminerais avec une citation que tu m'as envoyée, maman :

    âmez-vous l'un l'autre. Alors qu'une connexion de cœur nous permet d'apprécier ceux que nous aimons comme ils sont, une connexion d’âme ouvre une nouvelle dimension.

    Siuru est prêt. Je peux enfin aller jusqu'au bout de mon chemin expérimental. Je rends grâce à tous les Esprits incarnés qui, avec beaucoup d'intelligence et d'amour, se mettent en ordre de marche afin de m'ouvrir cette voie délicate qu'est la transmutation de la matière.

     

    Mesnet

     

    34 : Le nombre d'or   Livre sur le nombre d'or acheté à la Rochelle.

    Résumé :

    On retrouve la section dorée, connue également sous le nom de divine proportion, ou division sacrée, et le nombre d'or aussi bien dans le dessin des étamines de plantes que dans les pyramides, les cathédrales gothiques ou le corps humain, pour ne citer que quelques exemples extraits d'une infinie série de phénomènes.

    Ce livre présente non seulement les multiples formes que prend le nombre d'or dans la nature, les arts, l'architecture, la musique et les sciences, mais aussi des variantes comme la spirale d'or dans l'oreille interne humaine. Enrichi de plus de 300 illustrations et graphiques, le texte examine à fond la question captivante de la genèse de l'univers et du "plan divin" secret mis à jour.

    Livre de Priya Hemenway

     34 : Le nombre d'or

    Pin It

    votre commentaire
  • Respiration torique

     

    Respiration torique

    L'énergie en moi ne change rien en moi. C'est l'apprentissage de l'UN, le changement de conscience qui actionne une nouvelle fréquence vibratoire. Je me rends compte à l'usage que je ne fais rien. Plus je m'unifie à l'UN et plus mes outils quantiques évoluent sans que j'ai à m'en occuper, à les comprendre, les envisager, les imaginer....soudain, une nouvelle énergie se déclenche ! L'UN ravive un feu vibratoire puisque l'UN....c'est moi.

    Fin octobre 2, j'ai vécu un événement particulier : un flux vibratoire au niveau du ventre a permuté. L'image que m'en a aussitôt donné l'Esprit est celle du Tore. Cet outil vibratoire inversait soudainement sa course éternelle.    

    Depuis lors j'apprends à utiliser cet instrument quantique. Il s'agit d'un mouvement perpétuel dont l'énergie pénètre par le dos pour ressortir par le ventre. L'onde tourne en boucle, ne s'arrêtant jamais.

    Les premiers jours, ce courant haute fréquence repartait parfois en sens inverse. Cela me permettait de mieux ressentir sa densité et surtout d'en devenir maître. En posant ma conscience sur ce phénomène, j'enclenchais aussitôt la mise aux normes de cet appareillage très particulier : en ce cycle, la rotation monte et ne descend plus.

    Depuis deux jours, je comprends enfin sa fonction : le tore accompagne le souffle.....ou plutôt il EST le véritable souffle. Je n'ai jamais travaillé ma respiration humaine. Cela ne résonnait pas. Mais pour la première fois, j'ai accès à la respiration torique. JE RESPIRE ! Chaque inspiration pulmonaire se calque sur une mécanique vivante et indéfectible. Il n'est pas possible de déterminer ce qui respire désormais en moi.... Je saisis juste que je suis doté d'un élément adapté à ce que je deviens.

    Les effets de cette mutation ne sont pas des moindres. Je vis une stabilité énergétique, comme si mon corps physique était enfin complet. Et surtout, cela semble me protéger des effets de mon jeûne total, lorsqu'il advient : la respiration torique soulage la pression ressentie généralement au niveau du cerveau lorsque je suis en surdose énergétique.

    Plus nous évoluons, plus nous utilisons d'autres sens. Ils sont désormais plus vibratoires. Il va nous falloir du temps pour décrypter ces nouvelles interfaces.

    Pour accéder à ces nouveau outils quantiques, cliquez : ICI

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

      

     

    35 : Le Tore

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  Le temps est venu

     

    Le temps est venu

     

    Cette étape est le mystère qui se révèle à moi. Ne plus jamais manger, est-ce possible ? Vais-je survivre, guérir ou bien quitter ce corps ?

    Je suis un être passionné, JE VEUX SAVOIR. La passion est une approche de l'absolu dans toute sa magnificence. L'UN expérimente, ceci est ma seule réalité aujourd'hui.

    Maintenant que le processus a commencé, j'ai décidé de ne pas donner de nom particulier à ce qui me nourrit en ce nouveau cycle. ENERGIE, c'est ainsi que je nomme ma nourriture spirituelle.

    Je prendrai note au sein de ce chapitre de mon parcours, de mes joies, de mes douleurs. Il m'a été dit que surviendraient des moments de doute. Mais les êtres proches qui m'entourent aujourd'hui sont prêts à m'aider à dépasser mes angoisses. Ils sauront ne pas m'étouffer de leurs peurs.

      

    La fréquence harmonique d'or m'accompagne. Voici quelques citations de ce livre déniché à la Rochelle.....nous détenons en nous la proportion sacrée, l'équilibre parfait....et ce n'est qu'en expérimentant en soi l'absolu que nous découvrons que nous sommes l'UN :

    le seul univers qu'il nous soit vraiment possible de décrire, c'est celui dont nous sommes aujourd'hui en train de faire l'expérience.

    Le périple est passionnant, qui élargira notre connaissance du temps passé et des espaces méconnus. Comme une musique aux résonnances harmoniques, le nombre d'or réveille une vieille sagesse, dispersée dans une infinité d'expressions. et comme toutes les bonnes choses, cette proportion parfaite, là où elle passe, créé de la beauté.

                        -----------------------------------------------------------------------------------------------

    La fascination séculaire qu'a ainsi suscité le nombre d'or s'explique largement par ce qu'il recèle de possibilités d'harmonie, de régénération et d'équilibre. Harmonie manifeste dans les schèmes naturels qui régissent l'apparition des plantes, des coquillages, du vent et des étoiles ; Régénération à l'œuvre dans les formes et les corps solides qui constituent la base de tout, depuis l'ADN jusqu'au contours de l'univers ; Equilibre précieusement lové dans la spirale de l'oreille interne et réfléchi par la silhouette en constante mutation de l'embryon humain bientôt projeté dans l'existence.

     -----------------------------------------------------------------------------------------------

    Le nombre d'or ne parle, au fond, que de nous-mêmes. Sa dimension essentielle surgit lorsqu'on a posé l'équation humaine et accepté de considérer la proportion comme une relation dont nous sommes partie intégrante. A contempler la place qui est la nôtre dans cette équation, nous découvrirons que nous sommes à la fois le tout, la plus grande des parties de ce tout - et aussi la plus petite , dans un rapport invariablement équilibré du tout au plus grand, et du plus grand au plus petit.

    Passeur subtil entre macrocosme et microcosme, le nombre d'or met en scène le plus grand et le plus petit dans leur liaison la plus intime : l'un et l'autre, en effet, ne sont pas séparés, mais reliés. La proportions les lie de telle manière qu'un jeu de miroirs permet de distinguer le grand dans le petit, et le petit au sein du grand. Que disons-nous d'autre lorsque nous assimilons  le corps humain à l'univers, ou que nous contemplons l'univers dans un seul grain de sable....

     -----------------------------------------------------------------------------------------------

    Le miracle de l'univers, c'est que l'univers a créé une partie de lui-même destinée à étudier l'autre partie, et que cette partie, à s'étudier elle-même, finit par retrouver le reste de l'univers dans sa propre réalité naturelle et intérieure.

    John C. Lilly, Chercheur (1915-2001)

      

    Livre, le code secret de Priya Hemenway, la formule mystérieuse qui régit les arts, la nature et les sciences.

    Le temps est venu

      

      

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Il semble que mes blogs soient envahis de pubs, de spam....

    Si je n'arrive pas à régler ce problème alors que je spécifie à eklablog que je ne désire pas de

    publicité, je ferme tout.

    Au cas ou....je souhaite bonne route à ceux qui sont venus me rendre visite wink2

    Merci pour tout.

    Mesnet


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique