• Exercices de DISTANCIATION

    2 : Exercices de DISTANCIATION

    Exercices de distanciation

    L'éveil est terminé mais l'évolution continue. J'aborde en ce moment l'étape de distanciation. C'est une énergie très particulière. On ne parle plus ici de "détachement", l'un des exercices les plus difficiles de l'éveil. La différence entre la fréquence de distanciation et celle du détachement est infiniment subtile à décrire. Il s'agit de se vivre en tant qu'Esprit naissant et non plus se poser des questions sur ce que nous sommes.

    Je ne suis pas encore en mesure de créer une réalité qui obéisse à ce que JE suis. S'il existe la moindre friction lors de ce constat, c'est que JE ne suis pas tout à fait l'Esprit, le centre, l'origine. Mon humanité, qui imagine ne pas être la Perfection, n'a pas totalement intégré ma Divinité. JE vis le mirage qui m'environne comme s'il était réel. Il m'atteint, me fait réagir. L'énergie en cours me permet miraculeusement d'alléger l'illusion. C'est ce que porte cette fréquence de distanciation.

    Ce que je vis n'est pas ce que je suis. Je l'intègre dans toute sa réalité dimensionnelle. Je commence à ne plus être froissée de l'image que je projette. Les exercices de distanciation me permettent de m'ancrer définitivement dans l'abandon. Vous pouvez vous référer à l'article qui suit pour mieux comprendre la façon dont j'aborde ce tournant vibratoire : Distanciation et Affirmation

    Mes leçons abordent tous les domaines possibles. Lors de l'écriture d'un autre article, j'ai par exemple exposé une évidence. Je visualise chaque jour à travers ce blog ce qu'amènent les anciens réflexes de Sauveur. Je continue à percevoir en moi quelques velléités de l'ancienne personnalité qui se verrait bien prendre du galon dans le monde des hommes. Ma capacité à vivre la distanciation face à ce rôle est aujourd'hui bien ancrée. Je suis en paix et ce qui s'agite encore n'est pas moi. Juste un ancien écho que j'accueille avec amour et qui n'existe déjà plus.

     Je m'incarne avec de plus en plus de facilité dans une humanité exempte de but et de devoir. Je n'ai réellement "rien à faire", aucun challenge à tenir, aucune peur d'échec à avoir. Cette fréquence de distanciation m'aide à engendrer ce nouvel Etre que j'imaginais inaccessible par le passé.

    Le vacarme autour de moi ne me touche plus. Je prends une réelle distance face aux peurs que génèrent "les autres" et leurs jugements. Lorsque cette distanciation n'opère plus, je redeviens instable. C'est une étape nécessaire pour justement m'apprendre à ressentir le phénomène de la distanciation. J'intègre cette nouvelle fréquence et je la fais mienne en douceur.

    Bien évidemment, le plus grand exercice s'exerce sur l'alimentation ainsi que sur mon apparence physique. J'ai ouvert un chapitre spécifique concernant le prana. Ce n'est pas sans raison, puisque c'est sur cette dépendance que se joue mon évolution depuis sept ans. Le phénomène de distanciation doit être parfaitement intégré pour me permettre l'ultime libération.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2014

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter