• Dire n'est pas aimer ?

    Dire n'est pas aimer ?

     

    Dire n'est pas aimer ?

    Extraits, le texte intégral n'étant plus disponible :

    Il y a quelques jours, j'ai lu l'article d'une consœur. L'effet miroir a été instantané. Cet autre moi racontait sa réussite spirituelle, ses succès, la place de choix qu'elle occupait en société. Me lire à travers "elle" m'a mise mal à l'aise. J'ai trouvé cet étalage obscène et égotique. Mon étalage.  Et j'ai entendu : "non, nous ne l'avons jamais fait".

    Ceux de Sirius répondaient à une question que je n'avais pas encore formulée clairement. Qu'est-ce qui me gênait dans l'évocation de ma beauté ? Je suis ce que je suis, je n'ai pas à cacher cette évolution quantique qui me place en dehors du cadre. Si cela est perçu douloureusement par la personne qui est en face de moi, c'est son problème, son ego, son tourment....Alors pourquoi cette incapacité soudaine à écrire mon bonheur, ma joie et ma réussite ?

    "Parce que nous ne l'avons jamais fait."

    Vous m'interpellez avec cette simple phrase. Elle éveille en moi une réalité à laquelle je n'avais jamais prêté attention. Vous ne me parlez jamais de vous, amis de Sirius. Jamais vous ne m'avez conté votre joie, votre grandeur, vos avancées spirituelles. Jamais vous ne vous êtes imposés à moi à travers vos réalisations. Pourtant, elles sont de tailles ! Vous-êtes bien au-delà de mes capacités.

    Vous avez répondu à mes questions lorsqu'elles étaient éclairées. Vous m'avez aidé à structurer ma pensée lorsque la connaissance était trop lourde à porter.

    "En effet, nous n'avons jamais évoqué notre magnificence et nos succès. Demande toi pourquoi. Tu sais déjà pourquoi. Es-tu prête à entendre réellement notre histoire ? A écouter la vibration de ce que nous portons en nous ?"

    Je ne saisis pas vraiment la leçon...

    (car elle est vécue en 2018, pas en 2014 : ICI )

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2014


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter